topblog Ivoire blogs

04/03/2013

En vente en Librairies: Mon Livre, "COTE D'IVOIRE, Cahier d'un Retour à la Case-Départ."

Couverture définitive COTE D'IVOIRE Cahier d'un retour à la Case-Départ.jpg

27/02/2013

Chapitre 5 de mon Livre....

Chapitre 5 de Mon Livre : « COTE D’IVOIRE, bulletin de notes d’une dictature socialiste, populaire et patriotique avortée. »
Ici bas, sur la planète Terre et surtout dans ces temps actuels de la mondialisation : Tout est noté, évalué, écrit et consigné afin que, personne ne vive dans l’ignorance, et que, de génération en génération, les humains puissent connaître leur Histoire…
Naguère havre de paix, de prospérité et d’hospitalité, sous les règnes respectifs des Présidents Félix HOUPHOUET-BOIGNY (1960 à 1993) et de son digne successeur Henri KONAN BEDIE (1994 à 1999), la République de COTE D’IVOIRE est rentrée, malheureusement, dans les nations à risques, instables et à coups d’Etat. Quelle honte et quelle déchéance !
Depuis décembre 1999 : Les héritiers du Sage, «Du Vieux et du Bélier » de Yamoussoukro, Félix HOUPHOUET-BOIGNY et des Militaires dudit pays, ont été divisés, manipulés et instrumentalisés, par d’obscurs opposants politiques, pseudo-socialistes, fascistes et nationalistes, qui ont pris leurs rêves, d’installation d’une dictature patriotique, pour de la réalité !
A force d’envier le pouvoir suprême, les règnes d’HOUPHOUET-BOIGNY et de KONAN- BEDIE,
et après avoir chassé la junte militaire par une révolte et une insurrection populaire : Laurent GBAGBO et ses amis de la politique de la Refondation socialiste et patriotique, ont régné sur la COTE D’IVOIRE, pendant dix longues, calamiteuses et tragiques années ( octobre 2000 à octobre 2010), marquées par le règne des milices patriotiques, des escadrons de la mort, des sectes évangéliques obscures et illuminées, des détournements massifs en plusieurs milliards de francs CFA, de toutes les richesses nationales, des assassinats et autres charniers sanguinaires !
Heureusement pour le vaillant peuple de COTE D’IVOIRE que la vie est faite de successions de saisons, de règnes et de générations : Laurent GBAGBO et sa minorité socialiste et patriotique viennent d’échouer lamentablement à l’élection présidentielle supervisée par l’ONU et organisée le 28 novembre 2010.
Laurent GBAGBO et les siens, au lieu de tirer humblement, sagement et dignement les leçons de leur défaite électorale, en vue de bénéficier de l’indulgence des ivoiriens et de la Communauté internationale,
Ils s’accrochent, dictatorialement, au Pouvoir Suprême ivoirien, insolemment et avec une défiance notoire, en refusant de reconnaître la victoire écrasante d’Alassane Dramane OUATTARA, nouveau Président de la République Elu :
L’ONU, l’Union Européenne, l’Union Africaine, la Francophonie, les Grandes Puissances Mondiales (USA, France, Allemagne, Royaume-Uni, etc.), toutes et tous, continuent d’inviter Laurent GBAGBO et les siens, à la raison, à la paix, à la démocratie et au développement économique…
Aux dernières nouvelles, ils rechercheraient la négociation en vue d’un partage du Pouvoir Suprême ivoirien ! C’est trop tard…
Evidemment et heureusement, que Dramane OUATTARA refuse et résiste, très bien, connaissant, lui-même mieux que quiconque, les ruses, les roublardises, les méthodes fascistes et dictatoriales de Laurent GBAGBO, OUATTARA veut exercer, Seul, son règne présidentiel sans duperies, ni roublardises, et ni tricheries !
Selon moi, par césarienne ou par voie normale, l’accouchement de la démocratie, de la paix et du développement de la République de COTE D’IVOIRE,
Aura lieu, avec ou sans Laurent GBAGBO et sa minorité présidentielle : Nul ne peut forcer, indéfiniment, son propre destin et défier, orgueilleusement, Barack OBAMA, Nicolas SARKOZY, les Organisations Internationales, les Grandes Puissances et la Communauté Internationale.
- Les Temps d’installation des dictatures tropicalisées, socialistes et patriotiques sont périmés et dépassés !
- Laurent GBAGBO ne pourra plus forcer son propre destin, compromettre l’avenir de tous les ivoiriens, prendre en otage tout un Peuple et le Monde entier, par un hold-up électoral !
-La fin de la récréation de Laurent GBAGBO et des Siens, que dis-je, le terme de leur patriotisme, de leur nationalisme tonitruant, exubérant, intempestif, incongru, saugrenu et presque imbécile, est arrivé :
Ce n’est qu’une question d’heures et de jours, car les fruits sont déjà très mûrs, et il ne reste que les temps de la cueillette !
La guerre des prédateurs du cacao et du pétrole, n’aura pas lieu en COTE D’IVOIRE…
La dictature socialiste et patriotique de Laurent GBAGBO, mourra, très rapidement, de sa belle mort !
Au fait, sur qui Laurent GBAGBO et les siens comptent-t-ils, pour défier le Monde entier ?
Ah la mort, quand tu nous appelle…
Heureusement pour Laurent GBAGBO et les Siens, qu’il leur reste, encore, quelques heures ou quelques
Jours de réflexions…Sinon, chers frères et sœurs de la Refondation, vous pourriez compter sur moi, très amicalement, pour prononcer, vos oraisons funèbres et celles de votre Refondation fasciste, socialiste et patriotique avortée…
De toutes les façons, de gré ou de force, en COTE D’IVOIRE :
-Il y a eu les Temps anciens de l’avant 28 novembre 2010.
-Et il y aura les Temps nouveaux de l’après 28 novembre 2010…
« La Vérité rougit seulement les yeux, sans jamais les casser.. », tels sont le concept et le label de mon écriture ou de ma « Diplomatie Sans Frontières… »
L’Auteur Djohn TANOH-NIAMKE,
Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.
« Diplomatie Sans Frontières. »

Chapitre 5 de mon Livre....

Chapitre 5 de Mon Livre : « COTE D’IVOIRE, bulletin de notes d’une dictature socialiste, populaire et patriotique avortée. »
Ici bas, sur la planète Terre et surtout dans ces temps actuels de la mondialisation : Tout est noté, évalué, écrit et consigné afin que, personne ne vive dans l’ignorance, et que, de génération en génération, les humains puissent connaître leur Histoire…
Naguère havre de paix, de prospérité et d’hospitalité, sous les règnes respectifs des Présidents Félix HOUPHOUET-BOIGNY (1960 à 1993) et de son digne successeur Henri KONAN BEDIE (1994 à 1999), la République de COTE D’IVOIRE est rentrée, malheureusement, dans les nations à risques, instables et à coups d’Etat. Quelle honte et quelle déchéance !
Depuis décembre 1999 : Les héritiers du Sage, «Du Vieux et du Bélier » de Yamoussoukro, Félix HOUPHOUET-BOIGNY et des Militaires dudit pays, ont été divisés, manipulés et instrumentalisés, par d’obscurs opposants politiques, pseudo-socialistes, fascistes et nationalistes, qui ont pris leurs rêves, d’installation d’une dictature patriotique, pour de la réalité !
A force d’envier le pouvoir suprême, les règnes d’HOUPHOUET-BOIGNY et de KONAN- BEDIE,
et après avoir chassé la junte militaire par une révolte et une insurrection populaire : Laurent GBAGBO et ses amis de la politique de la Refondation socialiste et patriotique, ont régné sur la COTE D’IVOIRE, pendant dix longues, calamiteuses et tragiques années ( octobre 2000 à octobre 2010), marquées par le règne des milices patriotiques, des escadrons de la mort, des sectes évangéliques obscures et illuminées, des détournements massifs en plusieurs milliards de francs CFA, de toutes les richesses nationales, des assassinats et autres charniers sanguinaires !
Heureusement pour le vaillant peuple de COTE D’IVOIRE que la vie est faite de successions de saisons, de règnes et de générations : Laurent GBAGBO et sa minorité socialiste et patriotique viennent d’échouer lamentablement à l’élection présidentielle supervisée par l’ONU et organisée le 28 novembre 2010.
Laurent GBAGBO et les siens, au lieu de tirer humblement, sagement et dignement les leçons de leur défaite électorale, en vue de bénéficier de l’indulgence des ivoiriens et de la Communauté internationale,
Ils s’accrochent, dictatorialement, au Pouvoir Suprême ivoirien, insolemment et avec une défiance notoire, en refusant de reconnaître la victoire écrasante d’Alassane Dramane OUATTARA, nouveau Président de la République Elu :
L’ONU, l’Union Européenne, l’Union Africaine, la Francophonie, les Grandes Puissances Mondiales (USA, France, Allemagne, Royaume-Uni, etc.), toutes et tous, continuent d’inviter Laurent GBAGBO et les siens, à la raison, à la paix, à la démocratie et au développement économique…
Aux dernières nouvelles, ils rechercheraient la négociation en vue d’un partage du Pouvoir Suprême ivoirien ! C’est trop tard…
Evidemment et heureusement, que Dramane OUATTARA refuse et résiste, très bien, connaissant, lui-même mieux que quiconque, les ruses, les roublardises, les méthodes fascistes et dictatoriales de Laurent GBAGBO, OUATTARA veut exercer, Seul, son règne présidentiel sans duperies, ni roublardises, et ni tricheries !
Selon moi, par césarienne ou par voie normale, l’accouchement de la démocratie, de la paix et du développement de la République de COTE D’IVOIRE,
Aura lieu, avec ou sans Laurent GBAGBO et sa minorité présidentielle : Nul ne peut forcer, indéfiniment, son propre destin et défier, orgueilleusement, Barack OBAMA, Nicolas SARKOZY, les Organisations Internationales, les Grandes Puissances et la Communauté Internationale.
- Les Temps d’installation des dictatures tropicalisées, socialistes et patriotiques sont périmés et dépassés !
- Laurent GBAGBO ne pourra plus forcer son propre destin, compromettre l’avenir de tous les ivoiriens, prendre en otage tout un Peuple et le Monde entier, par un hold-up électoral !
-La fin de la récréation de Laurent GBAGBO et des Siens, que dis-je, le terme de leur patriotisme, de leur nationalisme tonitruant, exubérant, intempestif, incongru, saugrenu et presque imbécile, est arrivé :
Ce n’est qu’une question d’heures et de jours, car les fruits sont déjà très mûrs, et il ne reste que les temps de la cueillette !
La guerre des prédateurs du cacao et du pétrole, n’aura pas lieu en COTE D’IVOIRE…
La dictature socialiste et patriotique de Laurent GBAGBO, mourra, très rapidement, de sa belle mort !
Au fait, sur qui Laurent GBAGBO et les siens comptent-t-ils, pour défier le Monde entier ?
Ah la mort, quand tu nous appelle…
Heureusement pour Laurent GBAGBO et les Siens, qu’il leur reste, encore, quelques heures ou quelques
Jours de réflexions…Sinon, chers frères et sœurs de la Refondation, vous pourriez compter sur moi, très amicalement, pour prononcer, vos oraisons funèbres et celles de votre Refondation fasciste, socialiste et patriotique avortée…
De toutes les façons, de gré ou de force, en COTE D’IVOIRE :
-Il y a eu les Temps anciens de l’avant 28 novembre 2010.
-Et il y aura les Temps nouveaux de l’après 28 novembre 2010…
« La Vérité rougit seulement les yeux, sans jamais les casser.. », tels sont le concept et le label de mon écriture ou de ma « Diplomatie Sans Frontières… »
L’Auteur Djohn TANOH-NIAMKE,
Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.
« Diplomatie Sans Frontières. »