topblog Ivoire blogs

27/12/2011

Livre: Résumé de "L'Afrique Noire se développera à l'An 2100...

Résumé de mon Quatrième Livre :


L’AFRIQUE NOIRE

SE DÉVELOPPERA VERS L’AN 2100…
















TANOH NIAMKE

Quatrième page de couverture :
Présentation de l’Auteur et du Livre :
L’Auteur :
Diplomate ivoirien de carrière ayant plus de vingt années d’expériences Professionnelles, TANOH NIAMKE, a respectivement travaillé :
Au Brésil, en Israël, en Corée du sud, en France et en qualité de
Chargé de Mission au Conseil de l’Entente, Organisation régionale
Africaine regroupant : le Bénin, le Burkina-Faso, la CÔTE D’Ivoire, le
Niger et le Togo.
Après avoir exercé les fonctions de Conseiller Technique chargé de la
Coopération au Cabinet du Ministre de la Culture et de la Francophonie de son Pays, il se consacre actuellement en Europe en général, et en France son Pays d’Adoption en particulier, à ses Œuvres Littéraires, à l’Administration et à l’Animation de ses Blogs, et au Lancement de sa Structure « Diplomatie sans Frontières », Son nouveau Concept, un Label TANOH NIAMKE, qui ambitionne d’être
Une nouvelle façon et une nouvelle manière de pratiquer l’Actualité et la Diplomatie Mondiales… :
Avec plus de Courage, de Vérité, de Détermination, de Force
Et de Conviction, etc.
Par des Publications et des Éditions d’Œuvres Littéraires.

LE LIVRE :
À l’image et à la suite de ses trois précédents livres, que sont :
• « CÔTE D’IVOIRE : LA GUERRE DES IMBÉCILES »,
• « CÔTE D’IVOIRE : Radioscopie d’une Rébellion incongrue… »
• « AFRIQUE : La Traite des Faux Prophètes »,
Cette œuvre-ci intitulée : « L’Afrique Noire
Se développera vers l’an 2100… »
Est également un cri du cœur de L’Auteur face à « l’Afrique, le Continent de la Misère, de la Pauvreté, des guerres, des coups d'État, du sida, des crises économiques, politiques, sociales, humanitaires, etc. »
Il affirme, avec force et conviction, que les temps des rébellions, des
Patriotismes exacerbés et des coups d'État, sont périmés et dépassés :
Car il y a un temps pour toutes choses : le temps d’acquérir les indépendances face aux oppresseurs et aux colonisateurs, et il y a le
Temps pour construire et développer nos Pays en particulier, et
L’Afrique en général…
Ne pas comprendre ce principe, c’est être imbécile…
Car le Monde avance et évolue rapidement, sauf l’Afrique noire qui
Recule ou qui marche à pas de tortue….
À cette allure, même en l’an 2100, l’Afrique noire sera encore
Sous-développée !
Avertissement :

Le défunt Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY, Père Fondateur
De la République de CÔTE D’IVOIRE avait l’habitude de dire dans ses discours que « …les chiens aboient et les caravanes
Passent (et la caravane passe) ; la caravane du bonheur du peuple passera… »
Feu le Docteur BALLA KEITA, Brillant, Bouillant Ministre de l’éducation nationale et idéologue attitré du Parti démocratique de COTE D’IVOIRE, affirmait souvent que « …les chiens ne changent jamais leur manière de s’asseoir… »

Après la publication de mes précédentes Œuvres Littéraires, Des apprentis sorciers,
Que dis-je, des chiens ont aboyé pour me dévorer et m’empêcher d’écrire d’autres livres…
Moi-même, également un chien et fidèle à ma réputation et à
Ma manière de m’asseoir, je continue la rédaction de mes œuvres littéraires sachant bien que DIEU TOUT-PUISSANT qui
Est CREATEUR, AMOUR ET VÉRITÉ, m’accorde ses faveurs divines.

D’ailleurs, en tant qu'Écrivain :

Dans mes publications, je me sens et je me considère en Mission (comme un APÔTRE ou UN ÉVÊQUE),
Pour développer et perpétuer le concept de littérature très engagée…
Une Écriture et une Littérature de combat, de contribution, de délivrance des Esprits endormis, et de développement en vue de la prise de conscience, par Mes Lecteurs et les Africains eux-mêmes, de leurs propres Valeurs et de leurs propres Destins…


Ce Livre-ci : « L’Afrique Noire se développera vers l’an 2100 … »
Est presqu’un essai politico-économique, enrichi et agrémenté par des Souvenirs, des Rêves et mêmes des Visions !

Diplomate de carrière, et donc longtemps embrigadé par les Pratiques, les Usages et Langages codés diplomatiques qui sont parfois très ambigus pour le Commun des Mortels,

Je saisis les occasions personnelles, que m’offrent la littérature et mes autres Activités culturelles, comme des
Moments de repos, de délivrance, de détente, de sport, etc.
C’est pourquoi, l’Écriture et la Parole sont pour moi, des armes
Tranchantes…

Ainsi donc, dans mes livres, le ton est volontairement osé, Passionné, libéral, Journalistique et presqu’un sermon pastoral…
Je parle et j’écris dans un français courant ivoirien et africain:

D’ailleurs au rendez-vous de la Francophonie, Chaque francophone ou francophile, arrive avec son français, notre patrimoine commun et chacun
Vient avec les richesses culturelles de son propre pays…


AVANT-PROPOS

En ce JOUR béni du Mardi 20 janvier 2009 :
Le Monde entier en général et les Africains en particulier ont jubilé
Et dansé de joie, en ce jour très symbolique, historique et presque miraculeux, date de :
L’investiture de Son Excellence Monsieur Barack Hussein OBAMA,
Un Afro- Américain d’origine kényane, Président de la République des ÉTATS UNIS D’AMÉRIQUE.
Mais pour atteindre cette Gloire, que de sacrifices, d’humiliations,
De prières mais surtout de travail et de stratégies, parmi tant d’autres
Innombrables efforts fournis par les Américains de couleur noire,
De génération en génération !

Bien sûr, sans oublier le charisme, l’intelligence, le courage et l’audace du PRÉSIDENT OBAMA lui-même !

Puisse son extraordinaire exemple, servir de modèle, de moteur et
De catalyseur aux humbles, aux opprimés et aux pauvres de tous les
Continents, particulièrement les consciences endormies en Afrique !
Mon unique propos dans ce livre, est de marqué (marquer) ma déception et mon afro-pessimisme, au sujet de l’Afrique noire qui risque certainement de ne pas se développer avant l’an 2100…
J’espère et je veux bien croire que les Africains saisiront la portée et toute la profondeur du Message divin que constitue l’élection du
Président OBAMA :
Selon moi, DIEU veut rappeler à tous les hommes et femmes que,
Quelle que soit la couleur de notre peau, nous sommes créés à Son Image et à Sa ressemblance, c'est-à-dire que, comme il est écrit dans
La bible au chapitre 1 du Livre de la Genèse, que chacun de nous est doté
D’une capacité divine pour créer, multiplier et dominer le Monde…
Malheureusement pour l’Afrique noire, ses fils et filles, au lieu de
Développer leur continent en créant, en multipliant et en dominant,
L’Afrique noire subit sa destruction et son retard infligés par ses propres Progénitures! Pauvre Afrique noire….
L’Afrique noire est aujourd’hui, otage et victime de ses propres richesses, assassinée par des coups d'État, des Fous du Pouvoir, des rébellions, la corruption, etc.…, et leurs cortèges de :
De pauvreté, de choléra, de chômages chroniques, de bidonvilles…
Les Valeurs telles que La Vraie et Unique Démocratie, les Libertés individuelles, les Droits humanitaires, la Bonne gouvernance, le Développement, le Travail dans l’union, la Discipline et la Rigueur, ne semblent pas intéresser les Africains, les Pouvoirs
Politiques et tous les peuples d’Afrique noire…
• A quand la prise en main de leur propre Destin par les africains noirs eux-mêmes ?
• Qui doit réveiller l’Afrique noire de son profond coma ?
• Y a-t-il des JÉSUS CHRIST pour ressusciter LAZARE L’AFRIQUE NOIRE ?

Bonne Lecture à Tous et à Toutes et que, DIEU NOTRE CRÉATEUR TOUT-PUISSANT, illumine l’Afrique noire, berceau d’innombrables
Richesses et de brillantes consciences, malheureusement encore enfouies,
Envahies et endormies dans les Ténèbres !
L’AUTEUR

SOMMAIRE
• Citations
• Dédicaces
• Avertissement
• Avant-propos

• Chapitre 1 : Souvenirs et nostalgie d’enfance


• Chapitre 2 : Séjour à AMELEKIA

• Chapitre 3 : Nouveaux Mentors

• Chapitre 4 : Culture africaine assassinée

• Chapitre 5 : Règne de la démons-cratie

• Chapitre 6 : Fous du Pouvoir

• Chapitre 7 : Temps de la manger-cratie


• Chapitre 8 : Génocide, Pauvreté, Misère, Sida, Coups d'État, Rébellion saugrenue et Patriotisme exacerbé, etc.…

• Chapitre 9 : Peuple Africain, ignorant et passif, dépassé par les évènements…


• Chapitre 10 : Pauvre Afrique, victime et otage pour ses Richesses.…

• Chapitre 11 : À quand la prise de conscience et le Développement ?

• Chapitre 12 : Conclusion
www.tanoh.niamke.over-blog.net
www.diplomatiesansfrontieres.over-blog.com
www.ceridafric.over-blog.com www.netlog.com/tanohdjohn
www.twitter.com/tanohdjohn

19/12/2011

COTE D'IVOIRE: La litanie des démons de la division.

Chronique politique :
COTE D’IVOIRE, la litanie des démons de la division.
Dans le monde entier, la sagesse enseigne qu’il est plus facile de détruire que de reconstruire.
Dans mon propre pays, la République de COTE D’IVOIRE, des apprentis sorciers de « la politique politicienne vaine, vile et stérile », de véritables démons de la division ethnique et tribale, et des adeptes de la xénophobie et du patriotisme violent et sanguinaire, ont totalement profané, détruit, désacralisé et vandalisé les principaux points cardinaux des œuvres du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY que sont : L’unité et la cohésion sociale nationales, la paix, le dialogue, l’union, la discipline, le travail, le pragmatisme politique et économique, la culture et la promotion d’une part et au niveau intérieur de l’hospitalité et du développement économique,
Et d’autre part et à l’extérieur, du concept d’une nation ivoirienne ouverte et amie de tout le monde entier, et ennemie de personne, comme slogan et boussole de la diplomatie ivoirienne, etc….
L’heure vient et elle n’est pas loin, ou nous dresserons et ferons les bilans comparés socio-économiques(page contre page, tableau contre tableau, essai contre essai), des œuvres houphouétiennes et de celles des adeptes de la parenthèse ivoirienne de la dernière décennie calamiteuse et honteuse qui vient de se refermer brutalement, récemment et sous nos yeux trempés et englués de larmes tombant sur les trois mille(3000) dépouilles mortuaires de nos braves martyrs de la renaissance de l’houphouétisme et de la mort du socialisme du verbiage creux et vaseux( des soient disant politiciens issus des classes universitaires et syndicales), ce socialisme populiste et populaire, vain et stérile, sans développement économique, et ayant semé la haine, la violence, la médiocrité, la pauvreté, la désolation et la mort, etc…
Oui, Chers Amis lecteurs et Internautes :
• Ici et maintenant, Nous sommes à « Diplomatie Sans Frontières », votre blog qui dit la vérité, rien que la vérité qui rougit seulement les yeux sans jamais les casser…
• Que dis-je, votre hebdomadaire virtuel des Actualités pimentées de COTE D’IVOIRE, d’AFRIQUE et du MONDE.
• Et justement au sujet de la COTE D’IVOIRE, depuis quelques jours, après la proclamation des résultats officiels des élections législatives, la nouvelle Assemblée Nationale est connue et les abonnés absents ont tord : Certainement que toute leur vie, ils regretteront cette politique de la chaise vide, inique et sadique…
Ah !!! Drôles d’Opposants Africains et Ivoiriens !
Tel pourrait être le titre de l’un de mes futurs essais politiques…
• Laurent et Simone GBAGBO ont bel et bien fini leur temps de règne :
• En bien ou en mal, ils seront jugés et ils rentreront dans la grande histoire nationale et universelle, tant leurs noms et leurs œuvres ont dépassé les seuils du réel pour s’inscrire dans d’autres dimensions…
• Et Vous leurs Adeptes, Militants et Sympathisants, etc.… :
• Quels sont vos objectifs ?
• Quel est votre avenir politique ?
• Faire de la politique, n’est-ce pas la saine appréciation des réalités du terrain et du moment ?
• Pourquoi les nouveaux opposants ivoiriens, partisans des GBAGBO et du socialisme populiste, populaire, tonitruant et exubérant, se font-ils harakiri en fuyant les compétitions électorales, seuls gages des tribunes et expressions démocratiques ?
• Comment espèrent-ils survivre politiquement en continuant à chanter les litanies des démons de la division ivoirienne, tandis que les ivoiriens recherchent l’unité et la cohésion nationales, l’amour, la paix, le pardon, la réconciliation et le développement économique ?
• D’ailleurs, qui a dit que les meilleurs universitaires et syndicalistes étaient forcément des doués en politiques ?
• N’ont-ils pas encore tiré les leçons de leur perte du Pouvoir Suprême exercé de manière théorique et rhétorique, sans pragmatisme politique ni développement économique ?
• Ont-ils réellement compris les messages de paix et de développement économique du vaillant peuple ivoirien traumatisé et tétanisé par les coups d’Etat, les rébellions, les patriotismes violents et les milices sanguinaires ?
• N’est-il pas sage, pour tous les ivoiriens et pour toutes les ivoiriennes, de tous les bords et acabits, après la destruction du tissu national ivoirien par cette guerre postélectorale imbécile, incongrue et saugrenue, que toutes et tous, nous participons sans aucune condition ni chantage à la reconstruction de l’unité nationale et au développement économique de la COTE D’IVOIRE ?
En conclusion, il est noter et à souligner qu’en République de COTE D’IVOIRE, les populations sont fatiguées de la politique politicienne du verbiage, vaine et stérile, avec son cortège de misère, de pauvreté et de mort…
Tous les ivoiriens, dignes de ce Nom, espèrent, avec le règne du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Dramane OUATTARA(ADO), la renaissance nationale dans tous les domaines, le retour aux vraies valeurs cardinales de l’houphouétisme, et la mort des litanies des démons de la division…
Que toutes et tous, ivoiriennes et ivoiriens, sans condition ni chantage, prenons part, dans la paix, dans l’union, dans la discipline et dans le travail,
Au Devoir National de la Reconstruction de notre beau et prospère pays, la République de COTE D’IVOIRE :
• Mettons définitivement fin à nos querelles ethniques, tribales, politiques et fratricides qui ne sont que des litanies des démons de la division, de la misère, de la pauvreté et de la mort…
TANOH NIAMKE, Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur,
Fondateur et Administrateur de :
-Diplomatie Sans Frontières,
-Ivoiriens Sans Frontières.
Mail= tanohniamke@hotmail.fr
http://tanohniamke.wordpress.com
http://leblogdetanohniamke.ivoire-blog.com
http://tanoh.niamke.over-blog.net
http://diplomatiesansfrontieres.over-blog.com
http://ivoirienssansfrontieres.over-blog.com



06/12/2011

GBAGBO à la CPI ou la vengeance d'HOUPHOUET-BOIGNY?

Chronique politique
Laurent GBAGBO à la CPI à La Haye ou la vengeance d’Houphouët-Boigny ?
La grande histoire ivoirienne et mondiale retiendra pendant très longtemps, en bien ou en mal, les nom et prénoms de Monsieur Laurent KOUDOU GBAGBO, quatrième Président de la République de COTE D’IVOIRE….
En effet cet universitaire, syndicaliste reconverti en « politicien- boulanger » a été depuis les années 1980, le farouche opposant du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY et de ses Héritiers politiques dont Henri KONAN BEDIE et Alassane Dramane OUATTARA….
• Avant sa mort le 07 décembre 1993 : HOUPHOUET-BOIGNY, a-t-il maudit Laurent GBAGBO, son épouse Simone et les Siens ?
• De 1990 à 2010 : Quels gâchis pour la COTE D’IVOIRE, ont commis ou constitué Laurent GBAGBO, son épouse et les Siens ?
Avant de rentrer dans le vif de mon propos de cette chronique politique, permettez-moi :
-Chers Amis Internautes, Lecteurs de mes Blogs,
-Chers Frères et Sœurs,
-Chers Amis et Partenaires de la COTE D’IVOIRE,
Permettez-moi, dis-je, de vous donner quelques nouvelles de la COTE D’IVOIRE :
• Au sujet de la réconciliation nationale :
La situation actuelle de la paix et de la réconciliation nationale semble avoir été plombée et reléguée au point mort par le rapide transfèrement de l’Ancien Président de la République Laurent GBAGBO à la Cour Pénale Internationale (CPI) de La Haye.
En effet, traumatisés et tétanisés par les trois mille(3.000) morts de la guerre postélectorale, les ivoiriennes et les ivoiriens ont les cœurs hermétiquement fermés….
Ensemble, Prions Dieu notre Créateur et notre Père Céleste de répandre son Esprit- Saint et son Divin Amour dans nos Cœurs et sur tout le territoire national de COTE D’IVOIRE.
Dans une de mes précédentes contributions, je l’ai déjà dit et affirmé : l’Amour, le Pardon, la Paix et la Réconciliation nationale ne s’obtiendront pas immédiatement ni par des actes juridiques, ni par des décrets et ni par des institutions…
C’est fidèle à ce postulat ci-dessus que de manière informelle et bénévole, j’ai initié, en ma qualité de Leader d’Opinion (Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur), la Quinzaine Nationale de l’Amour, de la Paix, du Pardon et de la Réconciliation en COTE D’IVOIRE(QNAPPRCI).
Malheureusement, des assoiffés de pouvoir, des adeptes des puissances du Mal et des éternels apprentis sorciers, toujours tapis dans les ténèbres et dans l’ombre, ont saboté et empêché les manifestations publiques et solennelles de ma Quinzaine Nationale de l’Amour….
Et si on riait un peu de ces hiboux jaloux qui veulent s’ériger en gourous de ma liberté d’expression artistique :
Dans ma propre famille professionnelle des Diplomates ivoiriens, il se trouve encore quelques brebis galleuses orgueilleuses et fières de leur seul titre d’Ambassadeur pour me traiter d’activiste….
Tenez, il y a même, un parmi ces Fossoyeurs de la République qui a osé me demander les textes et les bases juridiques de mes actions culturelles et artistiques !
TANOH NIAMKE : Un Ecrivain, un Internaute, un Blogueur et un Chroniqueur diplomatique qui s’exprime librement, dans le monde entier via internet, via les journaux et revues, via les radios et les télévisions, pour la promotion de l’amour, de la paix, du pardon, de la réconciliation, de la démocratie, du développement économique, de la bonne gouvernance, etc…
A-t-il besoin d’autorisations professionnelles, administratives et juridiques pour l’expression de ses talents mondialement appréciés ? A titres d’exemples précis et concrets :
• Alpha Blondy, a-t-il besoin d’autorisations juridiques et administratives pour la composition et la création de ses chansons et autres œuvres artistiques ?
• Didier DROGBA, a-t-il besoin de cadres juridiques ou administratifs pour marquer ses buts dont nous sommes, toutes et tous, si fiers ?
• Que ces quelques rares brebis galleuses (encore dans la diplomatie ivoirienne et ailleurs) cessent de prendre en otages de l’ignorance et de la peur, les ivoiriens, les ivoiriennes et la COTE D’IVOIRE :
Heureusement pour les ivoiriens et les ivoiriennes que le Monde est devenu un village planétaire de libres expressions des talents et des compétences…
Après ce large tour et détour, à présent, revenons à notre sujet de cette tribune libre à savoir :
« Laurent GBAGBO à la Cour Pénale Internationale : N’est-ce pas la vengeance et la revanche du Président HOUPHOUET-BOIGNY ? »
Vanité des vanités, tout est vanités ici-bas sur la planète terre !
Ce lundi 05 décembre 2011 soit à deux jours (07 décembre) du dix-huitième anniversaire de la mort d’HOUPHOUET-BOIGNY, son historique, son charismatique, son coriace et son teigneux opposant politique, Laurent KOUDOU GBAGBO, après avoir régné dix ans à la Magistrature Suprême ivoirienne, de manière calamiteuse, dans son socialisme populaire et populiste ayant entrainé son départ du Pouvoir Suprême, de manière chaotique et sanguinaire(3000 morts), Laurent KOUDOU GBAGBO, l’Ex-Homme Fort de COTE d’IVOIRE, dis-je, est actuellement en prison en Hollande et il comparait, ce jour, honteusement et tristement, devant les juges de la Cour Pénale Internationale….
Quels gâchis ? Quelle tristesse, quelle honte et quelle humiliation pour GBAGBO, les Siens et pour toute la COTE D’IVOIRE ?
Vanité des vanités, tout est vanité sur la terre !
• Laurent GBAGBO capturé comme un rat dans son bunker le 11 avril 2011 puis transféré en résidence présidentielle surveillée au nord de la COTE D’IVOIRE…
• Laurent GBAGBO transporté par avion présidentiel et transféré, manu militari, à la Cour Pénale Internationale (CPI) à La Haye en Hollande…
• Laurent GBAGBO, comme un simple prisonnier de guerre a comparu devant le Tribunal des Juges de la CPI…
• Tout ceci et tout cela, sans que le ciel ne tombe, ni sur les ivoiriens, ni sur la COTE D’IVOIRE et ni sur le Monde entier !
• Qui l’aurait cru, tant l’ex-homme fort de COTE D’IVOIRE, Laurent GBAGBO et les Siens, dans leur sempiternel orgueil :
Après avoir humilié, banalisé, minimisé et ridiculisé Félix HOUPHOUET-BOIGNY, ses Héritiers, l’ONU, l’Union Africaine, la CEDEAO, les Présidents Nicolas SARKOZY et Barack OBAMA, etc…Laurent GBAGBO et les Siens, dis-je, ont été désagréablement surpris par la vengeance, la revanche et la riposte fatale de la communauté internationale, gardienne mondiale de la paix, de la démocratie et de la bonne gouvernance mondiale….
• Qui vous a dit que la Communauté Internationale n’existait pas ?
• D’ailleurs, Laurent GBAGBO et les Siens sont encore vivants….Sinon ou est notre « Grand Frère le Guide Libyen autoproclamé Roi des Rois d’Afrique ? »
• Ne dit-on pas qu’un chien vivant vaut mieux qu’un lion ou un homme mort ?
Vanité des Vanités en COTE D’IVOIRE et en AFRIQUE : Tout est vanité…
La Sagesse divine, n’enseigne-t-elle pas que l’humilité précède la gloire et que l’orgueil précède la chute ?
Pour n’avoir pas fait sienne cette Parole Biblique, Laurent GBAGBO, les Siens et Notre Défunt Grand Frère « Le Guide Libyen » ont payé très chèrement leurs actes et leurs actions de fanfaronnades, d’orgueil et leurs appétits voraces pour la longue conservation du Pouvoir Suprême et des ses jouissances matérielles !
L’Afrique n’a plus besoin d’Hommes Forts et de Dictateurs…
L’Afrique a besoin de Paix, de Démocratie et de Développement économique….
Désormais et en République de COTE D’IVOIRE et en Afrique :
Nous sommes dans les temps de la fin du socialisme populiste, populaire, xénophobe et extrémiste…..
Maintenant, dans mon beau pays et en Afrique :
C’est le déclin du patriotisme exubérant, tonitruant, alimentaire et monétaire…
Les grandes pages de la Grande Histoire ivoirienne et africaines qui s’écrivent sous yeux de témoins oculaires, engagés ou pas, témoigneront encore très longtemps de la fragilité et de la précarité des régimes des soient disant « Ex-hommes Forts d’Afrique… »
A quoi, ça sert d’être un Chef d’Etat Africain, Homme Fort, éternellement accroché au Pouvoir Suprême, sans la paix, sans le développement économique, sans la bonne gouvernance, sans la démocratie, sans l’eau potable, sans l’électricité, etc… ???
Dans cette chronique et en COTE D’IVOIRE : Loin de moi l’idée d’affirmer que Seuls Laurent GBAGBO et les Siens devraient être accusés à La Haye ou ailleurs…
Cependant je fais le constat que Laurent GBAGBO et les Siens sont en train de faire l’amère expériences des réalités politiques et stratégiques mondiales, à savoir que faire de la politique, ce n’est pas uniquement l’art de ruser avec tout le monde et tout le temps :
Après avoir rusé avec : Houphouët-Boigny, Henri KONAN BEDIE, Robert GUEI, Laurent GBAGBO et les Siens ont été surpris et vaincu par les capacités de rassemblement et de riposte fatale du Président Alassane Dramane OUATTARA, appuyé par tous les Houphouétistes et la Communauté internationale…
Bravo et Félicitations au Président Alassane Dramane OUATTARA d’avoir remporté la victoire de la bataille de la vengeance et de la revanche du Président HOUPHOUET-BOIGNY contre Laurent GBAGBO…
Humblement et modestement :
Par mes Chroniques et mes Autres Œuvres intellectuelles : n’avais-je pas déjà alerté et averti que Laurent GBAGBO quittera le Pouvoir Suprême dans la violence, le cafouillage et le sang humain…Comme il est arrivé au Pouvoir en 0ctobre 2000 ?
Ne lui-je pas adressé plusieurs correspondances, contributions et appels à la Sagesse, à l’Humilité, à la Dignité et au Pragmatisme politique ?
On m’a méprisé et maltraité…Mais la Vérité a triomphé des Mensonges, la lumière a pris sa victoire sur les ténèbres et la connaissance des réalités du terrain a vaincu l’orgueil et l’ignorance….
En conclusion de cette contribution publique, il y a lieu de retenir qu’en politique, comme en toute autre activité ou matière, la Sagesse divine nous enseigne que « la fin d’une chose vaut mieux que son commencement… »
Et la Vérité au sujet de Laurent GBAGBO et des Siens, c’est que, leur fin est humiliante, orgueilleuse, honteuse et triste…Et cela par leurs propres fautes de vouloir, toujours et éternellement sous-estimer les capacités, les talents et les moyens de ceux et celles qui ne sont pas de leurs bords et de leurs camps….
Il est à noter et à souligner, qu’avant la guerre et la mort des trois mille personnes, que toutes les offres possibles, dorées et alléchantes d’Ancien Chef d’Etat, ont été proposées à Laurent GBAGBO qui les avait toutes refusées….
A qui les fautes et les responsabilités de l’emprisonnement de Laurent GBAGBO à la prison de la CPI à La Haye, si ce n’est lui-même d’abord ?
En sa qualité de Président de la République sortant et battu, Laurent GBAGBO, n’avait-il pas la responsabilité et le devoir de préserver la Paix et la Dignité des ivoiriens et de la COTE D’IVOIRE ?
S’il avait agi ainsi, la COTE D’IVOIRE, n’aurait-elle pas été épargnée de la guerre postélectorale et de son cortège funèbre de trois mille morts ?
Enfin et encore une fois : Je ne dis pas et je n’affirme pas que, Seuls GBAGBO et les Siens sont responsables et coupables du « génocide ivoirien. »
Que tous les Autres, tapis dans l’ombre d’ici ou d’ailleurs, de tous les bords et acabits subissent la rigueur des Lois nationales et internationales….
Pour que vive l’Amour, la Paix, le Pardon, la Réconciliation, la démocratie et le développement en COTE D’IVOIRE.
TANOH NIAMKE, Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.
Fondateur et Administrateur de :
-Diplomatie Sans Frontières,
-Ivoiriens Sans Frontières.
http://tanohniamke.over-blog.net
http://leblogdetanohniamke.ivoire-blog.com
http://tanohniamke.wordpress.com
http://diplomatiesansfrontieres.over-blog.com
http://ivoirienssansfrontieres.over-blog.com