topblog Ivoire blogs

27/07/2012

COTE D'IVOIRE: Mon premier bulletin du foncier et de l'immobilier...

Chronique économique : COTE D’IVOIRE, mon premier bulletin hebdomadaire du foncier et du bâtiment.
-Chers amis internautes,
-Chers lecteurs de mes blogs et sites,
-Chers amis et partenaires de la COTE D’IVOIRE,
Dans ma précédente chronique diplomatique, j’affirmais que : « La COTE D’IVOIRE revient de très loin, et qu’elle veut aller très loin dans le développement économique, avec Son Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA. »
Avec force et conviction, je dis également que :
• Le développement économique de la COTE D’IVOIRE et de l’Afrique, ce n’est pas une affaire de très longs et ennuyeux discours politiques et de slogans patriotiques ou africanistes…
• Oui, le développement économique de la COTE D’IVOIRE et de l’Afrique, c’est du travail concret, des exemples précis de croissance de « l’offre et de la demande. »
• Dans la présente chronique économique, plus précisément, dans ce bulletin ou billet hebdomadaire de l’économie ivoirienne, je vous donne, ici et maintenant, quelques transactions foncières et immobilières qui démontrent que la COTE D’IVOIRE est en train de se reconstruire et de reprendre sa croissance et sa vitalité économiques :
• Ne dit-on pas que, dans un pays, quand les travaux publics, le foncier et le bâtiment grimpent et vont bien, c’est que ce pays va bien et qu’il est en pleine construction ?
• Trèves de bavardage et de commentaires, je vous livre ci-dessous, un court bulletin actualisé, un petit tableau vérifié et un échantillon des prix alléchants dans les domaines des ventes de terrains et d’immobiliers en COTE D’IVOIRE :
• Premièrement : Au moment ou je rédige cette chronique et en plein « Plateau, non loin du CCIA », au cœur d’Abidjan, la capitale économique de COTE D’IVOIRE, il m’a été confié, pour sa vente :
Un Terrain de 5.000 Mètres Carrés à vendre à Deux Milliards de francs CFA, soit Quatre Millions de dollars US.
• Deuxièmement et toujours à ABIDJAN à la Riviera Golf, au quartier très huppé des V.I.P et « des en-haut, d’en-haut », il m’a été également confié pour sa vente :
Un véritable château avec piscine, sur 1.500 Mètres carrés, au prix de 750.000.000 FCFA, soit 1,5 Million de dollars US.
• Troisièmement : Toujours à Abidjan et à la Riviera-Palmeraie, près du Lycée Saint-Viateur, je dispose d’un terrain à vendre aux conditions suivantes :
32 Hectares (320.000 mètres carrés) au prix de 12.000FCFA par mètre carré soit un prix total de : 3,840 milliards de FCFA, soit environ, 7,7 millions de dollars US.
• Quatrièmement : Encore à Abidjan, à la Riviera-Golf en bordure de la lagune ébrié, près de l’Académie de l’ASEC-MIMOSA, un terrain paradisiaque est à vendre selon les conditions suivantes :
17Hectares (170.000 Mètres carrés) au prix de 100.000FCFA le mètre carré, soit un prix total de 17 Milliards de FCFA, soit 34 Millions de Dollars US.
• Cinquièmement : Toujours et encore à Abidjan, à la Riviera –Palmeraie, sur la Route bitumée et principale non loin de la « Cité FEH KESSE », un grand terrain est à vendre aux conditions suivantes :
• 44 Hectares (440.000 Mètres carrés) au prix de 16.000 FCFA le Mètre carré, soit un prix total de 7,040 Milliards de FCFA, soit environ 14 Millions de Dollars US.
• Enfin, sixièmement et septièmement pour terminer :
Dans la même dernière zone et au même prix au Mètre Carré, il y a, deux autres terrains à vendre, respectivement :
• 19 Hectares (190.000 Mètres carrés) au prix de 16.000FCFA/Mètre carré soit 3,04 Milliards de FCFA, environ 6 Millions de Dollars US.
• Et enfin : 25 Hectares(250.000) Mètres carrés au prix de 16.000FCFA/Mètre carré, soit 4 Milliards de FCFA, soit environ 8 Millions de Dollars US.

En Conclusion : La République de COTE D’IVOIRE est véritablement au travail et tout le Pays est en plein chantier.
Désormais, Moi, Djohn TANOH-NIAMKE, je me définis comme un Spécialiste de la « Diplomatie Economique » ou de l’Eco-Diplomatie…
Si Vous êtes intéressés par les transactions foncières, immobilières (ci-dessus) et par les gestions de patrimoines, n’hésitez pas…Contactez-moi, rapidement, car :
De gré ou de force, ensemble et mains dans les mains, Nous, les Ivoiriens et les Africains, bâtirons et développerons, la COTE D’IVOIRE et l’Afrique.
Chers Frères et Sœurs de la Diaspora ivoirienne et africaine, la COTE D’IVOIRE et l’Afrique vous attendent également…
Sortez de votre sommeil ou de votre coma et rejoignez-nous pour le Développement de la COTE D’IVOIRE et de l’Afrique…
-Cessons d’être, uniquement, des spectateurs et des consommateurs du développement de nos Pays Africains…
-Cessons de faire la politique politicienne, vaine et stérile et développons la COTE D’IVOIRE et l’Afrique, car c’est faire preuve d’imbécilité que de compter sur les Européens ou Asiatiques pour venir développer nos Pays Africains :
-Mes Vœux et mes Ambitions sont que : Chaque ivoirien ou chaque africain, deviennent des Acteurs actifs de l’émergence économique ivoirienne et africaine.
Je l’affirme et je le redis que, le développement de la COTE D’IVOIRE et de l’Afrique, c’est d’abord l’affaire des ivoiriens et des africains….
Djohn TANOH-NIAMKE
Master in Science of Management
For Executives and Special Students.
http://twitter.com/tanohdjohn
http://netlog.com/tanohdjohn
Mail=tanohniamke@hotmail.fr
Contacts téléphoniques:
00225-01705898
00225-04778830
00225-41777713.



VENTE de Terrains et de Villas à Abidjan :
1- Un terrain de 44 Hectares (440.000Mètres carrés) situé à la Riviera-Palmeraie, près de la « Cité FEH KESSE », en bordure de la Route principale et bitumée de Bingerville. Prix=16.000FCFA/Mètre carré, soit 7,040 Milliards FCFA toute la parcelle.
2- Un terrain de 32 Hectares (320.000 mètres carrés) situé proche du Lycée Saint-Viateur à la Riviera-Palmeraie Prix : 12.000 FCFA le mètre carré, soit 3,840 Milliards.
3- Un terrain de 25 hectares (250.000 mètres carrés) situé à la Riviera-ABATA, proche de Bingerville. Prix: 16.000 FCFA le mètre carré, soit 4 Milliards la parcelle.
4- Un terrain de 19 hectares (190.000 Mètres carrés) situé, proche de la Cité FEH KESSE.
Prix: 16.000 FCFA le mètre carré, soit 3,04 Milliards.
5- Un terrain de 17 Hectares (170.000 Mètres carrés) situé en bordure de la lagune et proche de l’Académie « Asec-Mimosa » à la Riviera-Golf-Mpouto : Prix=100.000F/Mètre carré, soit 17 Milliards FCFA.
6- Un magnifique terrain de 5.000 Mètres carrés, situé au cœur du « Plateau », proche du CCIA. Prix= 2 Milliards FCFA.
7- Une Grande et Belle Villa avec piscine, sur un terrain de 1.500 Mètres Carrés, située dans le quartier huppé de la Riviera-Golf, Zone « Beverly Hills » au prix de 750 Millions FCFA.
Contacts Tél=(00225) 01705898/04778830/41777713.












14/07/2012

Chronique diplomatique: La COTE D'IVOIRE revient de loin, et elle ira loin avec le Président OUATTARA.

Chronique diplomatique: La COTE D'IVOIRE revient de loin et elle ira loin avec le Président OUATTARA...
-Chers amis internautes, lecteurs de mes blogs et sites,
-Chers frères et sœurs ivoiriens,
-Chers amis et partenaires de mon beau et grand pays, la République de COTE D'IVOIRE,
En ce jour béni du 14 juillet 2012, jour de fête, de festivité, de festin, de fierté patriotique et nationale de la République Française, je saisis l'occasion que m'offre la rédaction de cette chronique pour adresser mes meilleurs vœux de bonne fête nationale à la France, aux Français, aux francophiles, aux francophones et à la Francophonie....
En effet et comme vous le savez déjà, ma "Diplomatie Sans Frontières", cet espace, cette tribune libre de libre expression, est essentiellement un puissant instrument virtuel, culturel, francophone et francophile:
Donc, les francophobes peuvent se faire voir ailleurs....
D’ailleurs, en tant qu'Houphouétiste et comme le Président Félix Houphouët-Boigny, "ce cerveau politique de Premier Ordre", mon modèle, mon mentor et mon guide, humblement et modestement, moi, j'aime, également, la Grande France et sa langue française qui est aussi devenue la nôtre...
En un mot comme en mille, j'affirme et j'assume ma francité et ma francophilie, avec tambours et fierté, sans honte et ni modestie.
Bien sûr que j'admire et j'aime également les autres peuples et leurs langues: Moi, je me définis comme étant l'ami de tous les peuples, de toutes les nations, de toutes les religions, et l'ennemi de personne...
Bien sûr, également, que, j'affirme et j'assume également ma foi chrétienne universelle et apostolique, tout en respectant et en admirant les autres grandes religions qui ne sont, ni extrémistes et ni fondamentales, comme ces "envahisseurs et ces vendeurs d'illusions aux portes de nos frontières communes africaines..."
Après cette longue introduction et ces précisions importantes et incisives, traitons maintenant et ensemble, le thème de cette chronique diplomatique à savoir que "La COTE D'IVOIRE revient de loin et elle veut aller loin avec le Président OUATTARA".
En 2008, quand j'ai écrit, édité et publié à mes propres frais de libre auteur, mon premier livre intitulé "COTE D'IVOIRE, la guerre des imbéciles", des censeurs autoproclamés, des apprentis sorciers, des hiboux haineux, des faux prophètes de Baal, et de véritables gourous ténébreux, se sont associés en jurant de briser ma carrière professionnelle et de menacer ma vie par la mort physique!
Peine perdue, honte, humiliation et malédictions sur ces ennemis et ces adversaires de "la Lumière et de la Vérité..."
Car personne ne peut, ni maudire, ni détruire et ni tuer, ceux et celles que Dieu a déjà béni, protégé et prédestiné!
Oui, frères et sœurs ivoiriens, chers amis lecteurs d'ici ou d'ailleurs, notre beau et grand Pays, la République de COTE D'IVOIRE et L'Afrique reviennent de très loin des profondeurs de l'ignorance et des ténèbres:
En effet et en COTE D'IVOIRE, ce que j'avais annoncé en 2008, ne s'est-il pas produit en 2010, avec cette crise postélectorale cruelle, incongrue, saugrenue et imbécile avec ses 3000 morts, son cortège de misère, de pauvreté, de souffrance, de honte et d'humiliation?
-Non et mille fois non! Plus jamais ça en COTE D'IVOIRE!
-Non et mille fois non! Plus de division et de guerre, entre les ivoiriens de lutter pour le Pouvoir Suprême Présidentiel, cruellement, dans la cruauté animale et bestiale!
-Non et mille fois non! Plus de division et de guerre de succession entre les Houphouétistes de droite, du centre et de gauche!
-Non et mille fois non! Plus de guerre et de divisions, intempestives et anachroniques entre les Partis politiques ivoiriens: PDCI-RDA contre RDR ou contre FPI, RHDP contre FPI, etc…
En effet, par les fautes et les ambitions personnelles, voraces et coriaces, de certains et de certaines de ses fils et filles, notre beau et grand pays, la République de COTE D'IVOIRE est tombée dans les vallées de l'ombre de la mort et des profondeurs abyssales et ténébreuses de cette guerre récente, postélectorale, incongrue, saugrenue et imbécile!
Heureusement que "les puissantes mains de Dieu" nous ont sortis de ce trou génocidaire en nous redonnant la paix et la cohabitation pacifique des populations ivoiriennes, gages et préalables de tous les projets de développement de notre pays.
Certains ivoiriens et ivoiriennes en général, certains partis politiques ivoiriens et leurs leaders politiques en particulier, seraient-ils des vampires sanguinaires et de véritables sorciers se nourrissant du sang humain?
Sinon, comment comprendre qu'à peine, passée seulement une année génocidaire, ces hiboux hideux susvisés, continuent leurs danses macabres, leurs projets funestes, leurs éternelles et sempiternelles luttes vaines pour le Pouvoir Suprême ivoirien?
-Ne sont-ils pas encore finis et terminés, définitivement, les temps des guerres, des coups d'Etat, des rébellions, des milices et des patriotismes violents, en COTE D'IVOIRE et en Afrique?
-Sinon, à quand est-ce que les ivoiriens et les africains prendront-ils conscience que nous sommes dans les temps de la paix, de la démocratie et du développement économique?
-En un mot comme en mille, nous sommes, actuellement et véritablement, dans les temps de reconstruction, de bonne gouvernance, d'émergence et de vrai développement économique de la COTE D'IVOIRE et de l'Afrique, et ne pas le noter ou le comprendre, c'est preuve d'imbécilité:
-La COTE D'IVOIRE et l'Afrique peuvent se développer rapidement, et nous, ivoiriens et africains, avons l'obligation de créer les conditions de la paix, de la démocratie, de la bonne gouvernance et du développement économique....
-Oui, la COTE D'IVOIRE et l'Afrique ambitionnent de se développer, rapidement et dans la paix, avec des Hommes et des Femmes de Grandes Valeurs, de compétences et de talents affirmés et confirmés: La COTE D'IVOIRE et l'Afrique ont besoin d'hommes et de femmes, courageux, travailleurs et travailleuses, qu'il faut nommer et placer aux postes et fonctions appropriés....
-Le développement économique de la COTE D'IVOIRE et de l'Afrique, ce n'est pas une affaire de longs et de pénibles discours de politiciens et de politiques, vaseux, creux, superficiels, vains et stériles!
-Le développement économique de la COTE D'IVOIRE et de l'Afrique, ce n'est pas, non plus, une affaire de magnifiques et pathétiques slogans patriotiques et africanistes!
Enfin, en un mot comme en mille, la COTE D'IVOIRE et l'Afrique viennent de très loin dans les ténèbres de la pauvreté et de la misère, et elles veulent aller très loin dans les lumières du développement économique, avec les Hommes et Femmes qu'il faut, comme le Président OUATTARA de la République de COTE D'IVOIRE, mon beau et grand pays qui doit sortir des enfantillages et des tenailles politiques des éternels fossoyeurs de la République!
C'est pour ce seul but que doivent prendre fins, les temps des génocides, des guerres, des coups d'Etat, des rébellions, des milices, des patriotismes et africanismes haineux, xénophobes et violents:
-Ne pas comprendre ceci et cela, c'est être imbécile: Et nous combattrons, ensemble et sans ménagement, contre ces fossoyeurs et ces adeptes de "cette autre guerre des imbéciles" en COTE D'IVOIRE et en Afrique.
-Tout homme ou tout parti politique ivoirien ou africain, toute femme ou toute organisation syndicale ou de la société civile ivoiriennes ou africaines, qui sèment des climats de terreur et de guerre pour retarder, imbécilement, le développement économique de la COTE D'IVOIRE et de l'Afrique, doivent être traités comme des génocidaires et des prisonniers de guerre...Et leurs places se trouvent dans nos prisons ivoiriennes, africaines ou à la Cour Pénale Internationale de la Haye.
Djohn TANOH-NIAMKE,
-Master in Science of Management for
Executives and Special Students.
-Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur,
-Fondateur et Administrateur de:
-Diplomatie Sans Frontières,
-Ivoiriens Sans Frontières,
-Ancien Membre du Bureau National du MEECI,
-Ancien Membre de la JPDCI-RDA.
http://tanohniamke.net
http://tanohniamke.wordpress.com
http://diplomatiesansfrontieres.over-blog.com
http://netlog.com/tanohdjohn
http://twitter.com/tanohdjohn.






24/06/2012

Chronique politique: COTE D'IVOIRE, FOLOGO et les Houphouétistes de Gauche doivent intégrer le RHDP

Chronique politique : COTE D’IVOIRE, Laurent DONA -FOLOGO et les Houphouétistes de gauche doivent revenir au RHDP.
Chers amis internautes,
Chers lecteurs de mes sites et blogs,
Chers frères et sœurs ivoiriens,
Chers amis et partenaires de la République de COTE D’IVOIRE.
Je vous remercie, très fraternellement et très sincèrement, pour l’intérêt et l’attention, plus en plus croissants, que vous accordez à ma « diplomatie sans frontières », cette tribune virtuelle de libre expression, que dis-je, cet espace francophone, francophile et puissant instrument bénévole de la francophonie, de la démocratie, de la paix et du développement de la COTE D’IVOIRE et de l’Afrique…
En effet, sans être communicateur ni journaliste de formation, j’ai appris et compris que la communication et le journalisme citoyens sur internet pouvaient être de solides canaux d’éducation et de changements des mentalités des ivoiriens et des africains :
C’est pourquoi, avec courage, compétences et talents, je « sacrifie ma vie » pour apporter mes modestes pierres à la construction et au développement de mon pays et de l’Afrique…N’en déplaisent aux apprentis sorciers et aux adeptes des puissances sataniques et ténébreuses !
Après ces précisions et ces concisions importantes et capitales, chers internautes et lecteurs, permettez-moi et en guise d’introduction à cette chronique, de rendre mes hommages à une défunte, madame Augustine Angaman dont la messe de requiem, célébrée à l’église catholique Saint Albert Le Grand, ce samedi 23 juin 2012, m’a donné l’inspiration intellectuelle de la rédaction de cette présente contribution politique de presse :
Pour ceux et celles qui ne le sauraient pas encore, je vous annonce ici, que la défunte sus visée est la propre sœur de monsieur Krémien Malan Eugène, ancien Directeur Général des Finances et du Budget ivoirien et actuel Président du Conseil Général d’Agnibilékrou. Elle est également l’épouse de monsieur Jean-Baptiste Angaman, Directeur de Cabinet du Président Laurent DONA-FOLOGO, Ancien Ministre d’Etat, Ancien Secrétaire Général du Parti démocratique de COTE D’IVOIRE (PDCI-RDA), Ancien Président du Conseil Economique et Social et Actuel Président du Rassemblement pour la paix(RPP), parti allié à l’Ancien Président de la République de COTE D’IVOIRE, Son Excellence Monsieur Laurent GBAGBO…
Avant de traiter le thème de cette tribune libre, encore une fois, je rends mes honneurs et mes hommages à l’âme et à la mémoire de Madame Augustine Angaman dont la messe de requiem sus visée, à laquelle j’ai participé, a été une occasion exceptionnelle de rencontrer ou de saluer, plusieurs personnalités politiques ivoiriennes parmi lesquelles le Président Laurent DONA-FOLOGO :
Cette messe de requiem d’Augustine Angaman était une sorte de la victoire de la fidélité à Dieu sur l’infidélité des Humains...
Avant de traiter le sujet de cette chronique politique :
Je prends, ici et maintenant, comme un prétexte et un sujet de devoir moral, les funérailles d’une belle-sœur, madame Augustine Angaman pour qu’ensemble, vous et moi, chers lecteurs et internautes de mes sites, nous réfléchissions au sujet de la fidélité ou de l’infidélité à Dieu Notre Père :
Oui, vous avez déjà compris que, selon moi, la vie sur la terre, en plus d’être un unique pèlerinage individuel, la vie dis-je, est également une expression de la manifestation de notre foi et de nos croyances.
En un mot comme en mille, la vie est une occasion de fidélité ou d’infidélité à Dieu et à Lui-Seul :
• Non, je ne parle pas de fidélité ou d’infidélité humaine, je parle, ici, des dimensions spirituelles de la fidélité ou de l’infidélité à Dieu.
• Non, je ne parle pas non plus d’adeptes, de membres, de fidèles et d’infidèles, des églises, des temples, des sectes et autres congrégations religieuses.
• Non et mille fois non, je ne parle pas ici, de fidélité ou d’infidélité conjugale, ni de celles des politiciens de tous les acabits et les poils…
• Oui et enfin, je parle de la victoire éternelle de la vie sur la mort. Je parle de la victoire de la fidélité de notre foi sur les doutes et les douleurs de notre vie terrestre…
Après cette
longue introduction, chers amis internautes et lecteurs de mes blogs, permettez-moi de traiter notre thème de ce jour qui m’a été inspiré par la messe de requiem d’Augustine Angaman, ce samedi 23 juin 2012 en l’Eglise Saint Albert Le Grand, à savoir que le Président Laurent DONA-FOLOGO et les Houphouétistes de gauche doivent revenir au Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), la version ivoirienne de l’Union pour la Majorité ou la Mouvance Présidentielle, l’ensemble des partis ou organisations politiques qui soutiennent le Président de la République de COTE D’IVOIRE, Son Excellence Monsieur Alassane Dramane OUATTARA :
Dans le contexte actuel de la réconciliation nationale, de la remobilisation pour la renaissance de l’houphouétisme et du rassemblement de tous « les fils et filles » du Président Félix Houphouët-Boigny, j’affirme et je confirme que tous les Houphouétistes dispersés( à gauche, au centre et à droite) doivent, tous et toutes, sans préalables et ni aucune condition, se retrouver et se rassembler au sein du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et de la Paix : Tel me semble être l’un des principaux défis politiques que Son Excellence Monsieur le Président Alassane Dramane Ouattara et Son Ainé le Président Henri KONAN-BEDIE, devraient pouvoir relever en la mémoire et pour la mémoire du Président Félix Houphouet-Boigny.
En effet et selon moi, la réconciliation nationale ivoirienne devrait être multidimensionnelle et multisectorielle, dont l’un des principaux chemins passe par les retrouvailles et le rassemblement au sein du RHDP, de tous et de toutes, les Houphouétistes y compris le Président Laurent DONA-FOLOGO et les Autres Houphouétistes pro-GBAGBO.
Puisse Dieu Notre Père, l’omniscient et l’omnipotent, le Tout-Puissant, inspirer les décideurs politiques ivoiriens et bénir la COTE D’IVOIRE. Amen !
Djohn TANOH-NIAMKE,
Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.
Ancien Membre du Bureau National du MEECI,
Ancien Membre de la JPDCI-RDA,
Fondateur et Administrateur de :
-Diplomatie Sans Frontières,
-Ivoiriens Sans Frontières.
Mail=tanohniamke@hotmail.fr
http://tanohniamke.net
http://tanohniamke.wordpress.com
http://twitter.com/tanohdjohn
http://netlog.com/tanohdjohn