topblog Ivoire blogs

05/12/2014

COTE D'IVOIRE: Ma Lettre Ouverte au Président de la République

COTE D’IVOIRE : Ma Lettre ouverte à Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, Président de la République.
Objet : Excellence Monsieur Le Président, Dites à vos Ambassadeurs et Ministres « gbagbo¨istes et ivoiritaires » de me laisser tranquille, car je suis modestement, l’un de vos soutiens, et je mérite promotion, considération et respect…
Monsieur le Président de la République,
Trop d’injustice et d’humiliation, c’est trop !
Excellence Monsieur Le Président, Dites à vos Ambassadeurs et Ministres « gbagbo¨istes et ivoiritaires » de me laisser tranquille, car je suis modestement, l’un de vos soutiens, et je mérite promotion, considération et respect…
Qu’ils se tiennent également, loin de moi et tranquilles, sinon le linge sale de la diplomatie ivoirienne risque de se laver sur la place publique…
De quoi s’agit-il dans cette Chronique ?
-Excellence Monsieur le Président la République,
-Chers Internautes, Amis et Frères ivoiriens et vous d’Ailleurs,
-Vous Tous et toutes, Lecteurs et Lectrices de « Ma Diplomatie Sans Frontières » qui dérange tant les fossoyeurs de la République de COTE D’IVOIRE :
Ici et maintenant, il s’agit d’avertir, de dénoncer, avec forte véhémence et vive énergie, la forfaiture, l’imposture, les faux complots et les guerres des imbéciles gbagboistes et ivoiritaires, encore si nombreux et tapis dans l’ombre des institutions étatiques et dans la diplomatie ivoirienne…
En effet et en réalité, militairement et politiquement parlant, on peut affirmer, sans se tromper que l’Ancien Président Laurent GBAGBO a été seulement vaincu, uniquement sur les deux points sus visés.
Cependant et actuellement, sous nos yeux et pendant le règne et le premier mandat présidentiel du Président Alassane Ouattara : On peut également affirmer, sans se tromper que, les adeptes et partisans, gbagboistes et autres ivoiritaires, contrôlent bel et bien, presque toute la diplomatie ivoirienne, ainsi que d’autres importants secteurs d’activités publiques…
C’est ainsi que, par camouflage, par ruse, par dissimulation, par diffamation et autres stratégies machiavéliques et ténébreuses, ces dits artisans, courtisans, partisans et adeptes de Laurent GBAGBO, attaquent et règlent leurs comptes à des Soutiens du Président de la République…
Excellence Monsieur Le Président de la République : Selon moi, l’heure est arrivée pour que vous sachiez la vérité au sujet de ma vie et de ma carrière diplomatique, volontairement bloquées et prises en otages par vos ennemis qui n’apprécient guère, mon audace et mon activisme diplomatique et politique, à vous soutenir, bec et ongle !
-Question : De quoi s’agit-il dans ma carrière diplomatique ?
-Réponse : Il est de coutume et d’usage diplomatiques, dans toutes les diplomaties mondiales, africaines et ivoiriennes que :
Quand un Diplomate, à titre normal ou à titre exceptionnel, a déjà occupé et exercé de hautes fonctions de Cabinet Ministériel telles que Conseiller Technique et Autres, il est de coutume et d’usage dis-je, que ledit Diplomate soit, par courtoisie et automatiquement, reclassé et recasé, dans une autre fonction, avec rang, avantages et privilèges d’Ambassadeur…
A titres d’exemples précis et au plan militaire : Par courtoisie et par respect pour notre Armée, tous les Anciens « COM-ZONES » n’ont-ils pas été tous reclassés Commandants, puis Lieutenant-colonels ?
A-t-on tenu compte de leurs comportements, de leurs dossiers administratifs, de leurs passés, de leurs diplômes, grades et fonctions antérieures ?
Un Autre exemple dans la récente histoire ivoirienne : Quels sont les Diplômes, quelles sont les fonctions administratives et officielles et antérieures, de Monsieur Blé Goudé, nommé Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi par son Mentor L’Ancien Président Laurent GBAGBO ?
Excellence Monsieur Le Président de la République : Que les Ambassadeurs et Ministres, « gbagbo¨istes et ivoiritaires » me laissent tranquille, car je suis, humblement et modestement, l’un de vos soutiens, et je mérite promotion, considération et respect…Comme les Autres…
Enfin, et pour revenir à man cas personnel : toute la COTE D’IVOIRE sait que j’ai été, respectivement et successivement, diplomate ivoirien au Brésil, en Israël, en République de Corée, en France. J’ai également travaillé dans plusieurs Cabinets Ministériels au Conseil de l’Entente, au Ministère des PTT et à la Culture : Mieux, j’ai déjà exercé les fonctions de Conseiller Technique de Cabinet Ministériel et à ce dernier titre, je mérite bel et bien d’être nommé Ambassadeur ou dans toute autre Fonction équivalente…
D’où vient-il que je sois rétrogradé, Chancelier et Chargé d’études, fonction que j’ai dépassée depuis 25 ans !
Un adage populaire affirme que : Quand on veut tuer son chien, on l’accuse de rage…
Excellence Monsieur Le Président de la République : Voici la vérité et la réalité au sujet de ma carrière diplomatique ; tous les autres faux rapports pour me salir et qui vous parviennent, ne sont que des règlements de comptes des aigris gbagboistes et ivoiritaires, qui eux-mêmes, ne sont pas sans péchés et ne sont pas non plus, aussi blancs que la neige !
Excellence Monsieur Le Président de la République, je ne peux plus supporter cette injustice, cette imposture et cette forfaiture…
Par respect et par courtoisie, je m’arrête ici et maintenant, sinon je risque d’étaler, sur la place publique, leurs chantages honteux, leurs intrigues et complots machiavéliques, dignes de vrais démons et des puissances des ténèbres !
Que Dieu vous bénisse, au-delà de vos prières, afin de diriger et de développer notre Pays, la République de COTE D’IVOIRE, Nation riche et prospère qui mérite d’être une Puissance économique, comme les Autres vrais Pays Emergents.
Très Haute et Paternelle Considération.
Djohn TANOH-NIAMKE, Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur
Précédemment :
Conseiller Technique de Cabinet Ministériel, Chargé de la Coopération, de la Culture et de la Francophonie.
Auteur de Plusieurs Essais Politiques, parmi lesquels :
1. COTE D’IVOIRE : La guerre des imbéciles
2. COTE D’IVOIRE : Cahier d’un Retour à la Case-Départ
3. COTE D’IVOIRE : Bulletin de Notes d’une Dictature avortée.
Mail : tanohniamke@yahoo.fr














Les commentaires sont fermés.