topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

01/12/2013

Chronique politique: Tous les pions essentiels d'un régime ne deviennent pas des Présidents de la République.

Chronique politique
COTE D’IVOIRE : Tous les pions essentiels d’un régime politique ne deviennent pas forcément Président de la République.
En République de COTE D’IVOIRE, il y a de cela, quelques semaines que j’ai « atterris » au Rassemblement des Républicains (RDR), Parti politique houphouétiste du Président Alassane OUATTARA. Pour ceux et celles qui me connaissent véritablement et qui savent que je ne suis pas un Militant « alimentaire », ceux-là et celles-là, dis-je, ont déjà compris que, de défenseur de l’houphouétisme, j’ai simplement changé de poste, sur l’aire du jeu, pour passer et pour jouer le rôle d’attaquant en vue de marquer des buts pour la victoire certaine du Président « ADO » en 2015.
Ne dit-on pas que la meilleure stratégie pour gagner un match c’est d’attaquer ?
Oui, nous sommes à deux ans, jours pour jours, et mois pour mois, des prochaines élections présidentielles ivoiriennes de 2015…
Et moi, modestement, en ma qualité de l’un « des Gardiens du Temple Houphouétiste », mon rôle à moi, est d’attaquer « les imbéciles » qui veulent nous faire, perdre bêtement, le Pouvoir Suprême ivoirien actuel, difficilement acquis sur l’autel mortuaire et macabre des trois mille martyrs !
Chers Amis internautes, avez-vous, maintenant, compris le sens de mon « atterrissage au RDR » ?
Sinon, Retenez bien que moi, Djohn TANOH NIAMKE, je suis un stratège politique, un idéologue, et je me comporte comme « le fils sacrifié d’ABLA POKOU… »
Après cette introduction concise et précise, permettez-moi, chers Amis Lecteurs et Internautes de rentrer dans le vif de mon propos de cette Tribune Libre, à savoir que :
« EN COTE D’IVOIRE ou Ailleurs, Tous les Pions essentiels d’un Régime Politique, ne deviennent pas forcément des Présidents de la République. »
Dans cette chronique, ce que je dis en prenant des exemples ivoiriens, est valable ailleurs en Afrique et dans le Monde entier.
En effet et en COTE D’IVOIRE : Le Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY, Cerveau Politique de Premier Ordre, durant son très long et glorieux règne, avait eu plusieurs « Pions essentiels qui ne sont pas devenus des Présidents de la République. » Voici quelques exemples :
1. De 1960 à 1980 : Son Excellence Monsieur Philippe Grégoire YACE, fut « le tout puissant numéro deux » du système politique houphouétien : il a été, cumulativement le Président de l’Assemblée Nationale et le Secrétaire Général du Parti Démocratique de COTE D’IVOIRE (PDCI-RDA). Avec honneur, élégance et courtoisie, et malgré des jalousies et des complots, Monsieur le Président YACE, a rempli ses devoirs politiques et républicains, sans jamais être le Président de la République de COTE D’IVOIRE.
2. De même, plusieurs Autres Hauts Dignitaires, parmi lesquels : Les Ministres d’Etat, Messieurs : Camille Aliali, EKRA VANGAH Mathieu, SERI GNOLEBA et Autres illustres Dignitaires et compagnons du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY, sont-ils, eux aussi devenus, des Présidents de la République ?
3. Diantre !!! Pourquoi et comment, en 2013, Tous les Hauts Dignitaires du RHDP, veulent-ils, tous et toutes, devenir des Présidents de la République ?
4. N’est-il pas sage et intelligent, pour nous tous et toutes, de protéger le Pouvoir Suprême du Président ADO, jusqu’en 2020 ?
5. Le Président ADO, n’est-il pas en train de développer notre Pays selon la vision et les vœux du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY ?
6. Pourquoi tant de jalousie, d’animosité, de roublardises et « de calculs politiciens vains et stériles » entre les Partis Houphouétistes ?
7. En conclusion, je dirai qu’en République de COTE D’IVOIRE, l’heure est à l’union et au rassemblement autour du Président Alassane OUATTARA, avec sincérité et sans « des peaux de bananes » au RDR et entre Alliés Houphouétistes.
8. De gré ou de force, et après avoir perdu trop de temps dans les « guerres fratricides imbéciles », notre Pays, la République de COTE D’IVOIRE, premier producteur mondial de cacao, doit pouvoir se développer rapidement pour atteindre son émergence économique.
9. Enfin : Je le redis, haut et fort, que dans un Pays comme la COTE D’IVOIRE, tous les Pions essentiels du régime politique ne deviennent pas forcément des Présidents de la République.
10. Que la Sagesse, la modération, la pondération et la modestie, habitent les uns et les autres, qui lorgnent déjà, le fauteuil présidentiel ivoirien.
11. Aidons et soutenons, sincèrement et véritablement, le Président ADO à développer la COTE D’IVOIRE : Tout le reste n’est que, détails et vanité des vanités…
Djohn TANOH-NIAMKE,
Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.
-Militant de Base du RDR,
-Ancien Membre du Bureau National du MEECI,
-Ancien Membre de la JPDCI-RDA,
-Ancien Président de l’AEEI (Association des Elèves et Etudiants de l’Indénié-Département d’ABENGOUROU).
Mail : tanohniamke@yahoo.fr
Chronique politique
COTE D’IVOIRE : Tous les pions essentiels d’un régime politique ne deviennent pas forcément Président de la République.
En République de COTE D’IVOIRE, il y a de cela, quelques semaines que j’ai « atterris » au Rassemblement des Républicains (RDR), Parti politique houphouétiste du Président Alassane OUATTARA. Pour ceux et celles qui me connaissent véritablement et qui savent que je ne suis pas un Militant « alimentaire », ceux-là et celles-là, dis-je, ont déjà compris que, de défenseur de l’houphouétisme, j’ai simplement changé de poste, sur l’aire du jeu, pour passer et pour jouer le rôle d’attaquant en vue de marquer des buts pour la victoire certaine du Président « ADO » en 2015.
Ne dit-on pas que la meilleure stratégie pour gagner un match c’est d’attaquer ?
Oui, nous sommes à deux ans, jours pour jours, et mois pour mois, des prochaines élections présidentielles ivoiriennes de 2015…
Et moi, modestement, en ma qualité de l’un « des Gardiens du Temple Houphouétiste », mon rôle à moi, est d’attaquer « les imbéciles » qui veulent nous faire, perdre bêtement, le Pouvoir Suprême ivoirien actuel, difficilement acquis sur l’autel mortuaire et macabre des trois mille martyrs !
Chers Amis internautes, avez-vous, maintenant, compris le sens de mon « atterrissage au RDR » ?
Sinon, Retenez bien que moi, Djohn TANOH NIAMKE, je suis un stratège politique, un idéologue, et je me comporte comme « le fils sacrifié d’ABLA POKOU… »
Après cette introduction concise et précise, permettez-moi, chers Amis Lecteurs et Internautes de rentrer dans le vif de mon propos de cette Tribune Libre, à savoir que :
« EN COTE D’IVOIRE ou Ailleurs, Tous les Pions essentiels d’un Régime Politique, ne deviennent pas forcément des Présidents de la République. »
Dans cette chronique, ce que je dis en prenant des exemples ivoiriens, est valable ailleurs en Afrique et dans le Monde entier.
En effet et en COTE D’IVOIRE : Le Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY, Cerveau Politique de Premier Ordre, durant son très long et glorieux règne, avait eu plusieurs « Pions essentiels qui ne sont pas devenus des Présidents de la République. » Voici quelques exemples :
1. De 1960 à 1980 : Son Excellence Monsieur Philippe Grégoire YACE, fut « le tout puissant numéro deux » du système politique houphouétien : il a été, cumulativement le Président de l’Assemblée Nationale et le Secrétaire Général du Parti Démocratique de COTE D’IVOIRE (PDCI-RDA). Avec honneur, élégance et courtoisie, et malgré des jalousies et des complots, Monsieur le Président YACE, a rempli ses devoirs politiques et républicains, sans jamais être le Président de la République de COTE D’IVOIRE.
2. De même, plusieurs Autres Hauts Dignitaires, parmi lesquels : Les Ministres d’Etat, Messieurs : Camille Aliali, EKRA VANGAH Mathieu, SERI GNOLEBA et Autres illustres Dignitaires et compagnons du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY, sont-ils, eux aussi devenus, des Présidents de la République ?
3. Diantre !!! Pourquoi et comment, en 2013, Tous les Hauts Dignitaires du RHDP, veulent-ils, tous et toutes, devenir des Présidents de la République ?
4. N’est-il pas sage et intelligent, pour nous tous et toutes, de protéger le Pouvoir Suprême du Président ADO, jusqu’en 2020 ?
5. Le Président ADO, n’est-il pas en train de développer notre Pays selon la vision et les vœux du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY ?
6. Pourquoi tant de jalousie, d’animosité, de roublardises et « de calculs politiciens vains et stériles » entre les Partis Houphouétistes ?
7. En conclusion, je dirai qu’en République de COTE D’IVOIRE, l’heure est à l’union et au rassemblement autour du Président Alassane OUATTARA, avec sincérité et sans « des peaux de bananes » au RDR et entre Alliés Houphouétistes.
8. De gré ou de force, et après avoir perdu trop de temps dans les « guerres fratricides imbéciles », notre Pays, la République de COTE D’IVOIRE, premier producteur mondial de cacao, doit pouvoir se développer rapidement pour atteindre son émergence économique.
9. Enfin : Je le redis, haut et fort, que dans un Pays comme la COTE D’IVOIRE, tous les Pions essentiels du régime politique ne deviennent pas forcément des Présidents de la République.
10. Que la Sagesse, la modération, la pondération et la modestie, habitent les uns et les autres, qui lorgnent déjà, le fauteuil présidentiel ivoirien.
11. Aidons et soutenons, sincèrement et véritablement, le Président ADO à développer la COTE D’IVOIRE : Tout le reste n’est que, détails et vanité des vanités…
Djohn TANOH-NIAMKE,
Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.
-Militant de Base du RDR,
-Ancien Membre du Bureau National du MEECI,
-Ancien Membre de la JPDCI-RDA,
-Ancien Président de l’AEEI (Association des Elèves et Etudiants de l’Indénié-Département d’ABENGOUROU).
Mail : tanohniamke@yahoo.fr

Les commentaires sont fermés.