topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

20/02/2013

Livre: COTE D'IVOIRE, Bulletin de notes d'une dictature avortée...


LIVRE
COTE D’IVOIRE :
Bulletin de Notes
D’une Dictature avortée
(Recueil de Chroniques)
Djohn TANOH- NIAMKE

PREFACE DE L’AUTEUR
Aujourd’hui, en 2011, l’Afrique compte déjà plus d’un milliard d’habitants. Les études et projections les plus sérieuses nous enseignent qu’en l’an 2050, c'est-à-dire dans seulement trente neuf(39) petites années, les limites de la population africaine, oscilleront entre un milliard huit cents millions(1.800.000.000) et deux milliards (2.000.000.000) d’hommes et de femmes qui seront heureusement, pour la plus part, des personnes très bien éclairées aux sens propres comme aux sens figurés :
Quelles merveilles et quelles richesses potentielles, entre autres choses, en termes économiques de production et de consommation !
Selon moi, à cette future et proche date, nous aurons une idée très claire du « top dix des pays africains développés », sur la cinquantaine des états africains.
J’ai la foi et l’intime conviction que mon beau pays, la république de COTE D’IVOIRE, pays actuellement en crise depuis une très longue dizaine d'années, pris en otage par des « Fous du Pouvoir » et qui est actuellement la risée mondiale, peut valablement figurer dans cette liste des nations-locomotives africaines du « top dix africain de 2050 ».
C’est pour cette noble cause que je me bats, depuis plus de dix ans, contre les imbéciles et les fous du pouvoir :
Tel est, également, l’un des sens, entre autres choses, de mon ardeur, de mon assiduité et de mon engagement zélé, à publier de nombreuses contributions, essais, chroniques, livres et autres œuvres culturelles, en vue de la sensibilisation des ivoiriens, des africains, des leaders et des gestionnaires africains, pour des prises de conscience rapides, aux sujets des seuls et vrais enjeux de notre époque, de notre avenir et de notre destin communs : La liberté, la paix, la démocratie, la bonne gouvernance et le développement économique :
En un mot comme en mille, toutes mes publications sont presque, des cris de mon cœur qui saigne, face aux crises intempestives, incongrues, saugrenues et imbéciles qui retardent stérilement, malheureusement et mortellement, la COTE D’IVOIRE et l’Afrique....
Face à la naïveté, à l’insouciance, à l’ignorance, à la dictature, aux milices, aux nationalismes, aux africanismes, aux patriotismes extrémistes et exacerbés, aux manipulations, aux mensonges et aux slogans politiques stériles, aux rébellions et aux coups d’état imbéciles, etc., (la liste est encore très longue…) :
Moi, j’ai choisi de combattre ces maux avec mes mots :
Avec ma plume et ma voix,
Avec mes paroles et mon écriture très engagée et pimentée !
Là ou, les uns ont pris des fusils et des épées,
Là ou, les autres ont pris des chars et des missiles!
• Après mes précédents essais, parmi lesquels :
« COTE D’IVOIRE, la guerre des imbéciles »,
« COTE D’IVOIRE, Cahier d’un retour à la Case-Départ »,
• Après mes nombreuses contributions et chroniques, sur internet, dans des journaux et revues :
Ce livre-ci : « COTE D’IVOIRE, Bulletin de notes d’une dictature avortée», est également un vrai cri de mon cœur qui saigne et une invitation adressée d’une manière générale à l’AFRIQUE, et particulièrement à la COTE D’IVOIRE, aux ivoiriens et aux ivoiriennes, en vue de cesser d’être des instruments stériles et imbéciles, du très grand retard et du sous-développement de la COTE D’IVOIRE et de l’AFRIQUE.
« Le Monde évolue rapidement et change, seuls les imbéciles ne changent pas ! »
Ne dit-on pas que les répétitions sont pédagogiques ?
Enfin, selon moi, tout Pays, tout Etat, tous les régimes économiques et politiques africains, liberticides, dictatoriaux et stériles (comme Celui de Laurent GBAGBO, pendant ces dix dernières années en COTE D’IVOIRE), qui n’apportent pas de partages de richesses, la prospérité économique et le développement, à tout le peuple dans son ensemble :
Ces régimes-là, dis-je, sont des régimes des fous du Pouvoir….Vivement leur fin et leur adieu !
Places à de nouveaux leaders, gestionnaires et compétences, afin que, maintenant et au travail,
Pour qu’en l’an 2050, l’Afrique soit développée et que la COTE D’IVOIRE soit un Pays émergent, riche, prospère et développé…
La vie, n’est-elle pas, une succession de saisons et de générations ? Pourquoi s’accrocher au Pouvoir suprême ivoirien ou ailleurs en AFRIQUE, si c’est pour semer des déchets toxiques, des escadrons de la mort, de la corruption, de la dictature, de la misère, de la pauvreté, de la haine, de la xénophobie, des milices et des patriotismes extrémistes, sanguinaires, violents et stériles ?
Selon moi, tout Pouvoir Suprême qui produit de tels actes nocifs, honteux, humiliants, égoïstes et imbéciles, doit être chassé, sans ménagement, par le peuple !
Après plus de cinquante(50) ans d’indépendances africaines : C’est malhonnête, diabolique et suicidaire de continuer d’accuser les ex-colonisateurs et des complots extérieurs...
Les nouveaux colonisateurs, ne sont-ils pas tous ces africains, fous du pouvoir, dictateurs et voleurs, qu’il nous faut, nous débarrasser très rapidement pour pouvoir prospérer et nous développer ?
La Vérité s’appelle Dieu et elle rougit seulement les yeux, sans jamais les casser…
L’Auteur : TANOH NIAMKE











Les commentaires sont fermés.