topblog Ivoire blogs

28/08/2012

Chronique diplomatique: COTE D'IVOIRE, les mystères cachés et révélés du Règne du Président OUATTARA...

Chronique diplomatique : COTE D’IVOIRE, les mystères cachés et révélés du règne du Président Alassane OUATTARA.
-Chers amis internautes,
-Chers lecteurs et lectrices de mes sites et blogs,
-Chers amis et partenaires de mon beau et grand pays, la République de COTE D’IVOIRE,
-Vous d’ici ou d’ailleurs qui vous intéressez à mes œuvres littéraires, culturelles et à ma « Diplomatie Sans Frontières. »
Comme je vous l’ai promis dans ma précédente chronique, dans celle-ci, je m’aventurerai à traiter, dans ses grandes lignes, le thème susvisé sans aucune prétention ni aucun orgueil de pouvoir achever cet exercice et ce devoir, virtuels, intellectuels, politiques et mêmes à dimensions spirituelles…
Mais auparavant et en guise d’introduction, permettez-moi d’aborder les points saillants de l’actualité ivoirienne ci-dessous :
• Au sujet de la paix, de la démocratie, de la réconciliation nationale et surtout, pour permettre la reconstruction et le développement économique ivoiriens, je lance ici et maintenant, un appel fraternel, urgent et pressant, à tous les ivoiriens et à toutes les ivoiriennes, qui sont encore exilés et réfugiés à l’Extérieur, pour les supplier et leur demander de revenir, de rentrer, sans peur ni crainte, au pays natal, la République de COTE D’IVOIRE.
• En effet, c’est un devoir national et c’est ensemble uni, mains dans les mains, que nous bâtirons notre belle patrie ivoirienne qui a tant souffert de nos divisions, de nos animosités, de nos vaines querelles politiques et fratricides.
• Bien sur que, concernant la crise postélectorale et sa guerre atroce, la justice doit être faite et dite, véritablement et équitablement, afin de dédommager les victimes et aboutir au pardon total des crimes et des offenses…
A présent, chers lecteurs, rentrons ensemble, sans plus tarder, dans le vif de mon propos de ce jour, à savoir :
« Les mystères cachés et révélés du règne du Président Alassane OUATTARA. »
Selon moi, le règne actuel du Président Alassane OUATTARA qui est la renaissance de l’houphouétisme (après la parenthèse honteuse du patriotisme populiste favorisée par le coup d’Etat de 1999), ce règne-là du Président OUATTARA, se justifie et trouve ses mystères dans la fin du règne du Président Félix Houphouët-Boigny …
Et l’on pourrait, sans se tromper, affirmer ou penser que le Règne du Président Alassane Dramane OUATTARA est la continuité du règne du Président Henri KONAN BEDIE, Honorable et Digne Successeur du Président HOUPHOUET-BOIGNY, renversé et chassé du Pouvoir Suprême par un Coup d’Etat militaire, ou « certains de ses propres frères houphouétistes » ne seraient pas étrangers...
Avez-vous saisi ou compris quelque chose à ce premier mystère houphouétien du règne actuel du Président Alassane OUATTARA ?
Sinon, retenez bien que le règne actuel du Président Alassane OUATTARA, trouve ses racines et son essence politique, déjà en 1989, puis de 1990 à 1993, période au cours de laquelle, le Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY, l’avait choisi et l’avait sorti comme une carte cachée, « comme une sorte de Joker économique, de remplaçant à la touche ou de doublure…. »
En un mot comme en mille, je voudrais vous faire retenir, dans cette contribution publique, qu’à côté du Président Henri KONAN BEDIE Son Honorable et Digne Successeur, le Président Félix HOUPHOUET-BOGNY, de son vivant, avait déjà révélé, à toutes les populations ivoiriennes et au monde entier, le futur destin présidentiel de Son Unique Premier Ministre, à savoir l’actuel Président la République, Son Excellence Monsieur Alassane Dramane OUATTARA…Qui apparaissait déjà, bel et bien, à cette époque, comme un véritable « Vice-Président… »
L’Histoire n’est-elle pas un ensemble de témoignages ?
Ici et maintenant dans cette chronique, je voudrais témoigner et insister sur les dimensions visionnaires et spirituelles de tous « Les Grands Hommes d’Etat » en général, et du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY en particulier :
• Dans sa stratégie de fin de règne, le système houphouétien était symbolisé par une sorte de « tabouret royal Akan » à quatre têtes ou à quatre pieds qui sont les suivants :
1-Monsieur Henri KONAN BEDIE, Président de l’Assemblée Nationale, Dauphin constitutionnel et Successeur légal,
2-Monsieur Alassane Dramane OUATTARA, Premier Ministre, Joker économique, « l’enfant chéri et le chouchou du vieux » dans sa fin de règne ?
L’un des mystères du règne actuel du Président OUATTARA se trouve dans ce point d’interrogation ci-dessus…
3-Monsieur Laurent DONA-FOLOGO, Ministre d’Etat, tout puissant Secrétaire Général du PDCI-RDA, fidèle Gardien du Temple et Faiseur de Roi…
4-Monsieur le Général Robert GUEI, Chef d’Etat-major des Forces Armées Nationales de COTE D’IVOIRE…
Enfin, je me permets d’attirer votre attention et de vous faire noter que, trois parmi les personnalités ci-dessus, sont arrivées, de gré ou de force au Pouvoir Suprême ivoirien…
En conclusion de cette chronique, je voudrais dire que le règne présidentiel actuel du Président Alassane OUATTARA, n’est pas un hasard ou une sorte de « loterie politique », car selon moi, le Pouvoir Suprême est une affaire d’étoile divine et non uniquement une affaire de luttes, de compétitions ou de batailles électorales :
En République de COTE D’IVOIRE, il y a déjà eu les règnes de :
-Félix HOUPHOUET-BOIGNY,
-Henri KONAN BEDIE,
-Robert GUEI,
-Laurent GBAGBO,
-Et nous sommes maintenant, bel et bien, dans les temps de règne du Président Alassane OUATTARA.
Ma prière et mon appel sont que des temps de paix et de bénédictions accompagnent le règne actuel du Président OUATTARA, pour le progrès et le bonheur de toute la COTE D’IVOIRE, unie et indivisible. Amen !
TANOH NIAMKE,
Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.
-Ancien Membre du Bureau National du MEECI,
-Ancien Membre de la JPDCI-RDA,
Fondateur et Administrateur de « Diplomatie Sans Frontières. »
http://tanohniamke.net
http://tanohniamke.wordpress.com
http://tanoh.niamke.over-blog.net
http://twitter.com/tanohdjohn
http://netlog.com/tanohdjohn








Les commentaires sont fermés.