topblog Ivoire blogs

24/08/2012

Chronique diplomatique: COTE D'IVOIRE, les larmes de la Vierge Marie...

Chronique diplomatique : COTE D’IVOIRE, les larmes de la Sainte Vierge Marie.
-Chers amis internautes,
-Chers lecteurs de mes sites et blogs,
-Chers frères et sœurs ivoiriens,
-Chers amis et partenaires de la COTE D’IVOIRE,
De nombreux ivoiriens et ivoiriennes, incrédules et têtus, refusent de se réconcilier, de reconstruire et de développer, unis et ensemble, notre mère patrie, la République de COTE D’IVOIRE : Alors, depuis quelques jours passés, des choses et des phénomènes bizarres et surnaturels se déroulent en COTE D’IVOIRE, comme si le Bon Dieu Lui-même avait décidé de nous parler et de nous avertir, encore et encore :
-Non, ici dans cette chronique, je ne parlerai point des attaques répétées et des guérillas urbaines contre des camps militaires, des villes et des quartiers, tant à l’ouest du pays, à Abidjan, que sur tout le territoire national ivoirien.
-Non et mille fois non ! Je ne dirai rien non plus, sur les éternelles et sempiternelles divisions, les guerres de succession au PDCI-RDA, dans les autres Partis politiques Houphouétistes et même au sein du FPI de l’Ancien Président Laurent GBAGBO…
-Enfin, non et mille fois non ! Je n’affirmerai rien sur tous et toutes ces mange-mil, ces vautours, ces fossoyeurs et ces machiavéliques citoyens qui, sournoisement et imbécilement, posent des actes de violences et de troubles à l’ordre public, pour retarder, bêtement et imbécilement, le développement économique de la COTE D’IVOIRE, en empêchant le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, son Gouvernement et même des simples citoyens comme moi, de travailler dans la sécurité, dans la quiétude et dans la sérénité, en vue de rebâtir et de reconstruire, individuellement et collectivement, notre mère patrie ivoirienne, balafrée, tétanisée, traumatisée, par certains et certaines, de ses propres fils et de ses propres filles, des fils et filles ignobles et indignes, aux sens propres comme aux sens figurés….
Oui : Ces fils et ces filles, indignes et ignobles, de la mère patrie ivoirienne sont d’ailleurs de tous les bords politiques, de tous les bords religieux, de tous les horizons tribaux et régionaux…
-Pauvre Mère Patrie, la République de COTE D’IVOIRE : qu’as-tu fait au Bon Dieu, pour mériter de tels fils et filles, indignes et ignobles, aux cœurs de pierre, endurcis et uniquement attirés par le Pouvoir suprême, par les Postes juteux, par le dieu Argent, les plaisirs et les jouissances charnels et matériels ?
En effet et dans le Monde entier, il n’y a qu’en COTE D’IVOIRE seule, que de simples humains, fussent-ils riches et puissants, puissent défier Tout l’Ensemble du Peuple ivoirien et surtout DIEU Notre Père et Notre Créateur !
-En refusant d’assumer humblement leurs propres crimes et leurs propres fautes indélébiles, depuis le coup d’Etat de décembre 1999 jusqu’à la récente guerre postélectorale imbécile, incongrue et saugrenue avec son cortège macabre et mortuaire de 3.000 Morts qui continuent de nous hanter.
- En durcissant leur cœur pour ne point pardonner aux autres leurs fautes,
-En refusant de laisser se dérouler, normalement et dans la quiétude, le processus de la paix et de la réconciliation nationale, préalables au développement et à l’émergence économiques.
-Enfin, en refusant d’écouter, de marcher et de suivre les voix et les voies de DIEU !
Face à tous ces actes ignobles, à ces gâchis imbéciles, incongrus et saugrenus, Dieu Notre Père qui est Amour et Vérité, continue, dans Sa Grande Bonté, de nous envoyer des signes surnaturels et extraordinaires pour nous rappeler à l’ordre et à la raison, mais c’est encore peine perdue, pour ces ivoiriens et ces ivoiriennes qui ne veulent, ni rien voir et ni rien entendre, si ce ne sont leurs propres voies et leurs propres voix :
• Le premier signe auquel je fais allusion, ici, est « le tremblement de terre » dans la localité de Grand-Lahou :
Qui a pensé, ne serait-ce qu’un seul jour, qu’il y aurait des tremblements de terre en COTE D’IVOIRE ?
• Le deuxième signe auquel je fais allusion, ici, vient juste de se dérouler à Yamoussoukro, notre capitale politique, ou les légendaires, mythiques et mystiques caïmans du Président HOUPHOUET-BOIGNY, viennent de dévorer, de manger et de tuer leur propre gardien qui les côtoyait et les nourrissait depuis plus de trente(30) ans !
• Le troisième signe miraculeux et surnaturel, ce sont, récemment, les pleurs et les larmes de la Statue de la Sainte Vierge Marie dans l’Eglise Catholique, Saint Antoine de Padoue à Moossou dans la ville de Grand-Bassam :
En effet, et d’après des témoins oculaires et le reportage officiel de la télévision ivoirienne, Notre Bien aimée et Vénérée Mère, la Sainte Vierge Marie, la propre mère de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, a pleuré des sanglots de larmes et de sang, pendant presque trois jours, du samedi 18 au lundi 20 aout 2012….
En un mot comme en mille, par Sa Sagesse et par Ses Miracles, Dieu est en train de parler et de s’adresser, directement, à toute la COTE D’IVOIRE entière, du Président de la République au plus petit et insignifiant citoyen….
A cause des coups d’Etat, des rébellions, des milices, des patriotismes xénophobes, des roublardises et des ruses politiques, la République de COTE D’IVOIRE a vilement, vainement et imbécilement perdu plus de vingt ans dans l’instabilité chronique et notoire, avec son cortège de haine, de méchanceté, de souffrance, de pauvreté, de misère, de chômage, de violence et de mort !
Puissent les pleurs et les sanglots, en larmes et en sang, de la Sainte Vierge Marie, intercéder en faveur de la COTE D’IVOIRE et en notre faveur, individuellement et collectivement, ivoiriens et ivoiriennes, pour que « nos cœurs endurcis de pierre, redeviennent des cœurs de chair et d’Amour. »
Oui, Sainte Maman Marie : aide-moi personnellement, à pardonner et pardonne toi-même, à tous ceux et à toutes celles, qui ont juré de « me tuer ou de briser ma carrière professionnelle » à cause de mes vérités, de mes talents, de mes compétences et surtout à cause de « ma diplomatie sans frontières » qui dit seulement la Vérité, rien que la Vérité qui rougit seulement les yeux, sans jamais les casser…
Oui encore et Mille fois merci à toi, Sainte Maman Marie, pour tes prières et tes intercessions en ma faveur et en faveur de toute la COTE D’IVOIRE. Amen !
Enfin, Chers Lecteurs, et pour terminer cette chronique, à titre exceptionnel, je vous annonce ici et déjà, le thème de ma prochaine contribution publique qui est intitulée : « COTE D’IVOIRE, les mystères cachés et révélés du Règne du Président Alassane OUATTARA. »
En effet : C’est Dieu seul qui est le Souverain, omniscient et omnipotent pour choisir, élever et bénir ceux et celles qu’Il a déjà choisis et prédestinés….
C’est alors perdu d’avance, cette autre guerre imbécile, incongrue et saugrenue de vouloir empêcher « les Elus de Dieu de régner », par des roublardises, des ruses et des subterfuges sataniques et machiavéliques…
Je le dis, très haut et très fort, que le Président Alassane OUATTARA règnera très bien en COTE D’IVOIRE, avec des hommes et des femmes de son propre choix, et ceux et celles prédestinés et choisis par Dieu Lui-même…
A mon modeste et humble niveau, malgré les complots des jaloux, de mes ennemis et de mes adversaires, je proclame et je confesse que :
« Je suis déjà un élu et un Ambassadeur » de Dieu qui n’a pas besoin de l’avis et de l’approbation de simples humains vaniteux qui veulent empêcher le Président de la République d’accomplir la Volonté divine en ma faveur….
• Je bénis éternellement le Très Saint Nom de mon Seigneur et Sauveur JESUS-CHRIST pour mon élection et pour ma nomination qui sont destinées à Sa Seule et Sainte Gloire.
• Je remercie la Sainte Vierge Marie pour ses pleurs et ses larmes de Sang, en intercession à ma faveur et en faveur de tous les orphelins, les pauvres, les brimés et les opprimés, de COTE D’IVOIRE et D’Ailleurs…Et dont je suis également l’Ambassadeur…
• J’exprime mon infinie reconnaissance à Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République qui bénéficie de la Faveur et de la Sagesse divines pour choisir « ses Ministres et ses Ambassadeurs… »
• Que Ceux et Celles qui ont des oreilles dures en pierre, entendent, comprennent et méditent les « Paroles que Dieu inspire à son Avorton » que je suis…
• Vanité des vanités, tout est vanité et précarité sur le Terre des Hommes !
TANOH NIAMKE
Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur
Fondateur de :
-Diplomatie Sans Frontières,
-Ivoiriens Sans Frontières.
http://tanohniamke.net
http://tanohniamke.wordpress.com
http://leblogdetanohniamke.blogspot.com
http://tanoh.niamke.over-blog.net






Les commentaires sont fermés.