topblog Ivoire blogs

22/03/2012

Chronique culturelle: Le sous-développement de l'Afrique est une affaire culturelle.

Chronique culturel : Le sous-développement de l’Afrique est essentiellement une affaire culturelle.
Chers amis internautes,
Chers lecteurs de mes sites et blogs,
Chers frères et sœurs de COTE D’IVOIRE,
Chers Amis et Partenaires de la COTE D’IVOIRE,
Avant tout propos, permettez-moi de m’acquitter de quelques devoirs citoyens au sujet des « nouvelles fraiches » de mon pays :
• Premièrement : Je renouvelle mes remerciements et mes félicitations au Président de la République de COTE D’IVOIRE, Son Excellence Monsieur Alassane Dramane OUATTARA qui a tenu et respecté sa parole en confiant la Primature au Parti Démocratique de COTE D’IVOIRE (PDCI-RDA) du Président Henri KONAN-BEDIE qui, à son tour, a désigné « l’un de ses fidèles lieutenants », Monsieur Jeannot AHOUSSOU KOUADIO comme le nouveau Premier Ministre en remplacement de l’ancien Premier Ministre Guillaume SORO qui, a son tour, a été brillamment élu Président de l’Assemblée Nationale de COTE D’IVOIRE.
• Deuxièmement : Le Gouvernement du Premier Ministre AHOUSSOU vient également d’être formé : il compte 40 Ministres y compris ceux du Cabinet présidentiel plus tous les anciens Ministres du précédent Gouvernement SORO…
Une expression idiomatique ivoirienne dit que : « Ce n’est pas dans ma bouche que vous allez manger votre piment… »
En langages clairs, chers lecteurs, ne comptez pas sur moi pour des commentaires au sujet du Gouvernement de 40 membres de mon Pays :
Moi, ce que je sais et ce que je recherche, c’est que la COTE D’IVOIRE est riche et qu’elle doit rapidement se développer….Et je crois sincèrement aux capacités du Président OUATTARA de pouvoir amorcer le deuxième miracle économique ivoirien.
• Troisièmement : Au niveau de la Diplomatie ivoirienne et après la publication de ma dernière chronique intitulée « vers l’annulation du décret du corps diplomatique ? » cette tribune libre dis-je, semble avoir semé « le bon fruit escompté » au niveau des débats houleux entre collègues….
Moi, fidèle à ma réputation de leader d’opinion et d’éveilleurs des consciences, je continue mon chemin et mon but…
• Quatrièmement : Toujours en COTE D’IVOIRE et au niveau des internautes et blogueurs, bravo, mes félicitations et mon soutien, à mon jeune frère et ami, monsieur Diallo Amadou, qui vient d’être élu président de l’Association des internautes et blogueurs de COTE D’IVOIRE.
Pour ceux et celles qui ne le sauraient pas encore, l’internet et l’économie numérique représentent une industrie pour le développement : l’Afrique ne doit pas rater ce train-là : Et les blogueurs jouent un grand rôle de communicateurs bénévoles et de journalistes citoyens :
En un mot comme en mille, être blogueur et chroniqueur comme moi, c’est exercer les métiers de communicateur et de journaliste, à titres bénévoles et citoyens :
- Avez-vous compris quelque chose ?
-Et qui vous a dit, qu’un homme ou une femme, doit avoir uniquement et impérativement, un seul métier ou une seule activité professionnelle ?
A présent et pour terminer notre propos, passons rapidement en revue le thème de ce jour à savoir :
« Le sous-développement de l’Afrique est-elle une affaire culturelle ? »
Moi, je réponds par oui et mille fois par l’affirmatif :
L’Afrique, mon Afrique et notre Afrique, ce continent riche et prospère est, malheureusement et actuellement, le berceau de la mal gouvernance et du sous-développement.
Quels contrastes pour l’Afrique notre mère patrie !
-comment peut-on être à la fois très riche et très pauvre ?
-Comment peut-on vouloir la lumière et les ténèbres ?
-Comment peut-on vouloir la démocratie et être adepte des coups d’Etat et des dictatures ?
-Comment peut-on se développer si l’on ne réfléchit pas et l’on ne travaille pas, assez et suffisamment ?
-Comment peut-on se développer si l’on aime simultanément le mensonge et la vérité, la mal gouvernance et la bonne gouvernance ?
-Pourquoi des pays africains, grands producteurs de pétrole sont-ils, si mal servis en carburant ?
-Pourquoi, la COTE D’IVOIRE, premier producteur mondial de cacao, pays riche et prospère, compte-t-elle presque 50% de pauvres ?
Ce sont entre autres questions, tant et autant, de questions, de raisonnements et de réflexions qui bousculent mes pensées, mes nuits et mes jours !
Selon moi, pour que l’Afrique se développe, il faut que les Africains adoptent une nouvelle culture compatible avec le développement car notre culture actuelle, d’une manière globale et générale, ne favorise pas le développement.
Qu’en pensez-vous ?
Bonne lecture et Bonnes réflexions, à vous toutes, et vous tous.
Très Fraternellement.
TANOH NIAMKE, Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.
http://tanohniamke.net
http://tanohniamke.wordpress.com
http://twitter.com/tanohdjohn
http://netlog.com/tanohdjohn
https://www.facebook.com/tanohniamke


Les commentaires sont fermés.