topblog Ivoire blogs

16/03/2011

Chronique politique: COTE D'IVOIRE, l'assaut final de Fognon le vent contre GBAGBO...

Chronique Politique : COTE D’IVOIRE, l’assaut final de Fognon le vent contre GBAGBO, les Vautours des ténèbres et de la mort.
Selon ma foi, les morts ne meurent jamais car seul le corps, cette enveloppe corruptible, pourrit et meurt. L’âme et l’esprit sont éternels et retourneront dans l’éternité, au jour de la résurrection :
Le Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY, « cerveau politique de premier ordre », qui n’est donc pas mort spirituellement parlant, est certainement très heureux et fier de la victoire écrasante d’Alassane Dramane OUATTARA (son unique Premier Ministre), à l’élection présidentielle du 28 novembre 2011, qui fait de lui, le cinquième Président de la République de COTE D’IVOIRE.
En effet, qu’on le veuille ou non, et quelle que soit la durée de son règne présidentiel, le monde entier, à l’exclusion d’une petite poignée d’adeptes des bals de vautours et de nostalgiques de dictatures, a déjà félicité et reconnu Son Excellence Monsieur Alassane Dramane OUATTARA comme étant bel et bien le vainqueur du scrutin présidentiel ivoirien.
Depuis le 10 mars 2011, l’Union Africaine a déjà clos le débat par la publication des décisions contraignantes du Panel des Chefs d’Etat, adoptées et validées par son Conseil de Sécurité et de Paix. Parmi ces mesures, je note et je cite une seule :
Le Président sortant ivoirien, Son Excellence Monsieur Laurent GBAGBO, est invité dans les deux semaines, c’est-à-dire jusqu’au 24 mars 2011 à quitter le Palais présidentiel, en vue de permettre rapidement l’installation et l’investiture solennelles de son Successeur…
D’une part : Malheureusement, jusqu’à ce jour 16 mars 2011, date de la rédaction de cette tribune libre, Monsieur Laurent GBAGBO et ses Adeptes semblent, insolemment et orgueilleusement, ignorer et rejeter lesdites mesures contraignantes africaines qui mettent définitivement fin à la phase diplomatique et pacifique de la crise ivoirienne…
D’autre part : Heureusement que très sagement, avec un ton respectueux, apaisé et une ouverture politique, le Président élu, Monsieur OUATTARA, tout en adoptant et acceptant les délibérations de l’Union Africaine, il a affirmé avec courage et fermeté que le débat est clos au sujet de la crise postélectorale ivoirienne.
Modestement et à titre personnel : J’adhère et je soutiens Monsieur le Président de la République OUATTARA, car nos braves populations ivoiriennes, exténuées, appauvries, traumatisées, déstabilisées et déboussolés par cette autre crise incongrue, saugrenue et imbécile, elles méritent, très rapidement, le respect, le repos, la paix, la dignité, la liberté et la sécurité, en vue de vaquer à leurs devoirs, occupations et travaux…
En un mot comme en mille, le vaillant Peuple ivoirien ne peut plus accepter d’être pris en otage par des Politiciens Boulangers, de mauvaise réputation, sans foi et ni loi…
C’est ainsi donc et connaissant les roublardises, les ruses de GBAGBO, de ses Fronts populaires et patriotiques, de ses Miliciens et Chiens de Guerre, sanguinaires, extrémistes, etc,
Qu’il faut saluer, féliciter et encourager, la détermination du « Commando invisible » composé de toutes celles et de tous ceux qui soutiennent la démocratie en COTE D’IVOIRE :
En effet, toute la COTE D’IVOIRE et le Monde entier savent que GBAGBO a perdu les élections mais qu’il ne voudra jamais quitter le Pouvoir Suprême dans la Paix :
Face à cette détermination machiavélique de la minorité des extrémistes, la majorité du vaillant peuple ivoirien est obligée de se battre, de gré ou de force, pour que, vaille que vaille, la démocratie, la paix, la liberté, la bonne gouvernance et le développement économique de la COTE D’IVOIRE, puissent enfin avoir lieu, après cette très longue parenthèse honteuse du règne des souris de la refondation et des vautours des ténèbres et de la mort !
Très vivement, rapidement que triomphe l’assaut final de Fognon le vent, des Adeptes de la Paix et de la Démocratie,
Contre Laurent GBAGBO et son Clan d’illuminés pseudo-religieux, miliciens et patriotes extrémistes, populistes et sanguinaires…
Heureusement que Fognon et les siens sont presque, déjà aux portes du Palais Présidentiel….
Attention aux combinards de l’Union Africaine et de la Communauté internationale :
-Que plus personne ne mette sa bouche dans notre palabre et affaire, à cause de nos richesses à piller….
-Que ceux et celles qui ne sont pas des Adeptes et des Modèles de Paix et de Démocratie, restent chez eux, sans nous déranger…
Que la Sagesse habite toutes et tous, comme le Président sud-africain Jacob ZUMA, pour inviter, très rapidement, le Président GBAGBO à quitter et céder le Palais Présidentiel à son Digne Successeur….
Faute de quoi, dans les heures et jours qui viennent, Lui-même et ses Adeptes seront balayés et pulvérisés par Fognon le vent impétueux qui souffle très fort déjà, non loin du Palais présidentiel….
Il n’y a plus de réunion, ni négociation, ni débat et ni médiation….Car le Peuple ivoirien n’en peut plus et n’en veut plus !
Toutes et Tous soutiennent déjà Fognon le Vent….
Un Homme ou une Femme, prévenu, en vaut deux, dit l’adage….
TANOH NIAMKE, Diplomate, Ecrivain,
Blogueur et Chroniqueur
Fondateur et Administrateur de :
-Diplomatie Sans Frontières
-Ivoirien Sans Frontières.
http://tanohniamke.net
http://tanohniamke.wordpress.com
http://diplomatiessansfrontieres.blog.tdg.ch
http://ivoirienssansfrontieres.over-blog.com
http://netlog.com/tanohdjohn













Les commentaires sont fermés.