topblog Ivoire blogs

24/07/2010

La COTE D'IVOIRE et Sa Diplomatie...

Chronique Diplomatique : Ma Lettre Ouverte A Son Excellence Madame Simone EHIVET GBAGBO, Première Dame, Vice-présidente et
Députée à l’Assemblée Nationale de COTE D’IVOIRE.
Objet : La COTE D’IVOIRE et Sa Diplomatie sont dans les ténèbres de la vallée de l’ombre de la mort :
Qui pourra les ressusciter ?
Madame la Présidente,
Dans ma revue de presse hebdomadaire, j’ai lu, avec beaucoup de plaisirs et d’intérêts, le compte-rendu de l’audience officielle que Vous avez bien voulu accorder à l’importante Délégation de l’Union des Diplomates de carrière de COTE D’IVOIRE.
Humblement et à titre personnel, permettez-moi de joindre mes modestes remerciements et mes félicitations, à ceux de mes illustres collègues, pour votre très grande disponibilité.
Cette Délégation étant officielle, elle vous a certainement et également apporté des nouvelles officielles…
Dans cette chronique diplomatique, fidèle à ma réputation d’Eveilleur et de Réveilleur des consciences endormies, d’Ecrivain Engagé de Contributions Positives pour la construction et le développement de la COTE D’IVOIRE en particulier et de l’AFRIQUE en général, de Vrai Patriote adepte de la Production intellectuelle par des œuvres littéraires (Je suis contre les Patriotismes violents et les Rébellions assassines),
Permettez-moi de porter à Votre très haute Connaissance que :
La COTE D’IVOIRE et Sa Diplomatie sont véritablement dans les ténèbres de la Vallée de l’ombre de la Mort,
Et qu’avec Votre Aide, certainement que Votre Très Illustre Epoux, Son Excellence Monsieur le Président de la République, prendra urgemment toutes les Mesures et Actions appropriées, en vue de leur résurrection !
Avant de rentrer dans le vif de mon propos, je Vous prie de m’autoriser à m’acquitter de quelques devoirs :
Premièrement : je salue la mémoire de tous les illustres Défunts Diplomates et Autres Dévoués Travailleurs de l’Administration diplomatique ivoirienne décédés, dans le désordre et en leurs grades et qualités :
Les Ambassadeurs et Autres Agents : Ignace GBIZIE (son corps est encore à la morgue), Narcisse KOUADIO, KOUADIO FRY, KRAMO, YAO Gaston, KRA, Marie-Claire, TOKPA, ANZIAN KOFFI, DATE, Placide GOHI, GNAGNE GUEBO, DJEDJE, Madame N’DRI et Madame l’Ambassadeur KABA, etc.…,
PAIX et REPOS éternels à Vos AMES qui doivent arroser et fertiliser
La Diplomatie ivoirienne, travaillant dans le Stress, la Culpabilité occasionnés par les Conditions matérielles difficiles et surtout par certains Ambassadeurs, sans Cœur, sans Foi, ni Loi, se comportant en véritables Gourous de Sectes et de Demi-dieux, frustrant et maintenant leurs Collaborateurs dans la déchéance et dans la Vallée de la Mort !
Deuxièmement : Je saisis également cette Tribune pour féliciter et saluer le dévouement et la compétence de tous les illustres Diplomates Ecrivains qui, par leurs productions intellectuelles et littéraires, contribuent à l’éclosion des Talents et à l’Enrichissement du Patrimoine Diplomatique : Pêle-mêle, je citerai : les Ambassadeurs et Diplomates : Charles VARLY TUO, ANOMA KANIE, JEROME OHOUO,
Marc ZIKE, KODJO AMISSAH, OUATTARA LARGATON, etc...Et Moi-même Votre Humble Serviteur haï et banni par les Gardiens, les Gourous et Autres Demi-dieux de la Secte Diplomatique ivoirienne !
La Diplomatie n’a jamais été une Affaire de Médiocres, Sourds et Muets ! C’est une Affaire de Noblesse, de Classe, de Courtoisie et d’Elégance, à l’exemple, comme la Démarche et la Vie de Son Excellence Monsieur L’Ambassadeur Georges OUEGNIN !
Bravo et Félicitations, Madame la Présidente, de Nous avoir rappelé qu’en période de Crises, les Diplomates doivent se mêler de la Politique…
Troisièmement : Madame la Présidente, Je rappelle à Votre Très Aimable et Auguste Attention que Mes Correspondances qui Vous ont été adressées, à Vous-même et à Votre Très Illustre Epoux, relatives à Ma Santé et à Ma Carrière, sont restées Lettres Mortes et sans Suites !
Je Vous prie de me permettre, maintenant, de traiter le Sujet de Cette Chronique Diplomatique :
Naguère, Lumière et Référence Diplomatiques Africaines et Mondiales, dans les Résolutions des Crises, La COTE D’IVOIRE et Sa Diplomatie, sont actuellement dans les ténèbres de la vallée de L’ombre de la Mort !
De son Apogée, du Temps glorieux du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY et de ses Vaillants Disciples : Camille ALIALI, Usher ASSOUAN, Siméon AKE, ESSY AMARA, Laurent Dona Fologo, etc.…,
La Diplomatie ivoirienne a sombré, et est de nos jours dans les déclins, luttant dans les tenailles et les entrailles des ténèbres de la vallée de l’ombre de la Mort et tirant le Diable par la Queue !
Schématiquement et sans rentrer dans les détails, on peut facilement noter et distinguer quatre étapes, phases et parcours de la Diplomatie ivoirienne :
• Les Temps de la Très Haute Diplomatie ivoirienne sous la Conduite éclairée du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY,
Cerveau Politique de Premier Ordre,
• Les Temps de la Simple Diplomatie ivoirienne de Représentation,
• Les Temps de la Misérable Diplomatie ivoirienne de Figuration, de la Honte et des Considérations Matérielles et Pécuniaires,
• Et les Temps de la Diplomatie ivoirienne de Rébellion, de Retraites Dorées pour les Rebelles et Autres Anciens Hauts Dignitaires en DISGRACE et Sans Emploi !
I- LA COTE D’IVOIRE et Sa Diplomatie sont Malades et Otages des Femmes et Hommes qui les animent et réaniment….
De même que les Rebelles et leurs Rébellions ont pris en Otage les Ivoiriennes, les Ivoiriens, la COTE D’IVOIRE et la Communauté Internationale :
Ils dictent également leurs Lois et leurs Désirs dans la Diplomatie ivoirienne…
A titre d’exemple : l’Ambassade de COTE D’IVOIRE à Paris est la Seule au Monde entier, ou les visas sont délivrés par un Opérateur Privé !
De quoi s’agit-il ?
Par un Contrat de Dupes, Juteux pécuniairement, de Concession de Services Publics, La Délivrance des Visas, qui est un Devoir Républicain et Régalien, donc de SOUVERAINETE, a été gracieusement cédée à un Opérateur Privé, qui utilise gratuitement les Agents payés par l’Etat de COTE D’IVOIRE, les Locaux de l’Ambassade : sans payer ni eau, ni électricité, ni téléphone, ni aucune Autre Charge d’Exploitation!
Se Contentant à empocher tous les Magots des Recettes de Droit de Chancellerie !
Madame la Présidente,
En un Mot comme en Mille, les Vrais Problèmes à régler d’urgence, de la Diplomatie Ivoirienne, sont nombreux et variés : ils ne sauraient uniquement se limiter à la simple signature d’un Décret d’application du STAUT DIPLOMATIQUE, si important soit-il !
Un Autre Exemple Concret :
De mon Point de vue, avant de signer le Décret susvisé, il s’avère d’une urgence capitale et d’une priorité de soumettre à la Très Haute Signature du Chef de l’ETAT, plusieurs Autres Décrets Préalables, qui pourraient être les suivants :
• La COTE D’IVOIRE est certainement l’Un des rares Pays au Monde qui n’a pas encore, après cinquante ans d’indépendance, de textes de Lois portant sur l’Organisation, les Attributions et la Gestion de Ses Ambassades et Autres Missions Diplomatiques : Jusque-là, Chaque Chef de Mission navigue à vue aux grés de ses convictions, de ses humeurs, de ses compétences, etc.…
C’est pourquoi, certains parmi eux se prennent pour des GOUROUS et des Demi-dieux, Stressant, diabolisant, humiliant et Culpabilisant les Vaillants Fonctionnaires Placés simplement sous leurs Autorités !
Ainsi donc, y a-t-il urgence, lieu et matière, à prendre très rapidement un Décret ou tout Autre Texte de Lois pour Organiser la Gestion et les Attributions dans les Ambassades ivoiriennes !
• Enfin, Madame la Présidente, un Dernier Exemple :
La COTE D’IVOIRE est également l’un des derniers Pays au Monde, en retard dans la Création et les Ouvertures des Consulats Généraux qui sont presque, ce que sont les SOUS-PREFECTURES, dans Nos Régions et Départements.
En effet, à la date d’aujourd’hui, notre Pays dispose d’un Seul CONSULAT GENERAL en ARABIE SAOUDITE, pour environs QUARANTE AMBASSADES IVOIRIENNES !
C’est comme si on avait une seule Sous-préfecture pour une Quarantaine de DEPARTEMENTS ou de REGIONS !
Une Diplomatie, Sans Consulats Généraux, c’est comme créer des Départements et des Régions sans Sous-préfectures !
En effet en image et en termes de Représentations du Pays, de la République et du Chef de l’ETAT, les Préfets et les Ambassadeurs devraient, presque avoir les mêmes Attributions,
Et les SOUS-PREFETS et les CONSULS GENERAUX également être traités presque aux mêmes niveaux, grades et qualités.
Là encore, il y a lieu et matières, à nommer d’urgence par Décrets, au moins une vingtaine de CONSULS GENERAUX pour rattraper et pallier cette carence !
En effet, les Vices Consuls Actuels(les Fonctionnaires) et les Honorables Consuls Honoraires (qui sont des bénévoles et bienfaiteurs) ne sauraient être assimilés et substitués aux Fonctions et Compétences de CONSULS GENERAUX ès-qualités.

II – CONCLUSION : La COTE D’IVOIRE et La Diplomatie Ivoirienne ont besoin d’un Sauveur…Comme Félix HOUPHOUET-BOIGNY…
La COTE D’IVOIRE et sa Diplomatie, après avoir atteint leur Apogée, Sous la Sage et Bienveillante Direction éclairée de SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT FELIX HOUPHOUET BOIGNY,
Sont actuellement en Déclin dans les Entrailles, les Tenailles des Ténèbres de la Vallée de l’Ombre de la Mort physique, matérielle, institutionnelle, intellectuelle, spirituelle, etc.…,
Malgré la maudite Crise et sa Rébellion assassine qui n’ont pas atteint leurs Objectifs nocifs de Destructions de la NATION ivoirienne et de toutes ses Institutions,
La COTE D’IVOIRE a été plongée dans La HONTE et dans L’HUMILIATION, dans la Misère, la Pauvreté,
Sans eau, ni électricité, ni emplois, ni développements, ni bonnes gouvernances à tous les niveaux, y compris dans la Diplomatie Ivoirienne qui devrait être une des Priorités Présidentielles.
En Effet, le Président de la République, en sa Qualité de Chef de l’ADMINISTRATION et donc de PREMIER DES DIPLOMATES, devrait veiller à redorer le Blason de cette belle Carrière ternie par des GOUROUS et des Demi-dieux semant la Mort….
Cette très Haute Attention Présidentielle devrait être élargie à la résolution de tout l’ensemble des Problèmes institutionnels et organisationnels.
Les Considérations Pécuniaires et Alimentaires, découlant du Nouveau STATUT DIPLOMATIQUE, si importantes, soient-elles, ne sauraient sortir la Diplomatie ivoirienne de Son Profond COMA !
Que le Bal des Vautours Ivoiriens sans Foi, ni Cœur et ni Loi, de la Mort, de l’Humiliation, de la Honte, Des Ténèbres, etc.…
Avec leurs Cortèges de Misère, de Pauvreté, de Chômage, etc.…
Prenne rapidement et définitivement Fin !
Pour que la COTE D’IVOIRE retrouve Ses Honneurs, Sa Gloire, Sa Lumière, Sa Démocratie, Son Développement, Sa Liberté, Son Indépendance, Son Hospitalité, etc.…
Qu’Elle n’aurait jamais dû perdre :
Le Très Sage Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY, Cerveau Politique de Premier Ordre a dit :
-Le Monde évolue et Tout change, Seuls les Imbéciles ne changent pas !
La Paix, ce n’est pas un Mot, c’est un Comportement !
-Le Vrai Bonheur, On ne l’apprécie que quand On l’a perdu !
Que de l’Au-delà et par la Puissance du SAINT ESPRIT,
Le Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY inspire et enseigne Toute la COTE D’IVOIRE et l’AFRIQUE.
La Vérité rougit les yeux mais ne les casse pas !
Tel est le Label de ma Diplomatie Sans Frontières.
Très Haute Considération.
TANOH NIAMKE, Ecrivain, Diplomate,
Master In Science of Management for
Executives and Special Students.
Précédemment :
-Conseiller Technique Chargé de la Coopération et de la Francophonie au Cabinet du Ministre de la Culture et de la Francophonie.
-Chargé de Mission au Conseil de l’Entente,
-Chargé de Mission au Cabinet du Ministre des Postes et Télécommunications,
-Diplomate à l’Ambassade de COTE D’IVOIRE à SEOUL, République de Corée,
-Diplomate à l’Ambassade de COTE D’IVOIRE à PARIS, FRANCE
-PAYEUR à l’Ambassade de COTE D’IVOIRE au Brésil (1987à 1990)
-PAYEUR à l’Ambassade de COTE D’IVOIRE en ISRAEL (1993 à1995)
http://www.clubafriquecompetences.ning.com/profiles/blog/show?id=4272
www.tanoh.niamke.over-blog.net
www.diplomatiesansfrontieres.over-blog.com
www.ivoirienssansfrontieres.over-blog.com
www.ceridafric.over-blog.com
www.ecrivain-sansfrontieres.over-blog.com
www.netlog.com/tanohdjohn














19:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.